28/05/2011

Saint-Michel-de-Llotes : Vide-greniers.

Le vide-greniers a lieu demain au village, l'emplacement est gratuit.

27/05/2011

Bélesta : Le retour des archéologues Bretons

millas, archéologues, université, rennes 2, four, dominique alliosLes mystères de l’archéologie passionnent les classes primaire.

Depuis lundi, une dizaine d’étudiants de l’université de Rennes 2, sous la direction de Dominique Allios maître de conférence en archéologie médiévale, poursuivent un programme d’archéologie expérimentale commencé depuis 1992.

« C’est la quatrième année que je viens. Cette expérience tout à fait inédite m’enrichit sur le plan scientifique et j’éprouve un immense plaisir de retrouver des personnes qui sont devenues mes amis dans ce cadre enchanteur », déclare Nominoë, étudiant en cinquième année d’archéologie. L’équipe universitaire fouille les répliques de fours de potiers réalisés par l’association des journées de la céramique de Bélesta. Après quinze ans de bons et loyaux services, ces fours sont minutieusement étudiés comme de réelles structures archéologiques, tous les paramètres sont soigneusement notés et contribuent à améliorer la compréhension des structures archéologiques.

« Cette expérience grandeur nature menée sur le long terme nous a permis de modifier considérablement nos méthodes de fouille et les premiers résultats  que nous avons présenté lors de plusieurs colloques internationaux ont suscité un grand intérêt de la part des scientifiques» poursuit Nominoë, «  par exemple ce travail nous aide à mieux comprendre des structures archéologiques similaires, comme les fours grecs que nous fouillons en Italie du Sud ».

Grâce à la collaboration étroite avec la mairie et le château-musée de Bélesta, les étudiants de Rennes ont présenté leurs résultats à un public de scolaire de Bélesta et de Perpignan, tous passionnés par les mystères de l’archéologie.

21/05/2011

Rodes : journée portes ouvertes

à l'Atelier Rodésien de peinture aujourd'hui de 10 h à 18 h 30. Au cours de cette journée, les adhérents de l'association réaliseront, au moins en partie, une oeuvre devant vous. Les travaux de l'année, huiles ou acryliques seront exposés aux cimaises des deux salles de l'atelier au centre du village, place Major, dans les locaux de l'espace Guy-Nereau aménagés par la mairie. L'atelier est ouvert à tous : débutants ou plus expérimentés, tous les mardis après-midi et bénéficie des conseils d'un peintre confirmé.

17/05/2011

5e édition des "Caves se rebiffent"

villages du roussillon,calce,les caves se rebiffent,gauby,padié,matassa,château laforgue,vignerons du château de calce,les fonts

Le samedi 8 mai, comme de coutume, les vignerons conviaient aux portes ouvertes de leurs caves, organisé dans leur village. Il s'agissait de la cinquième édition de "les Caves se rebiffent", une manifestation culturelle autour de son terroir et de son patrimoine.

C'était l'occasion pour les vignerons et les producteurs d'ouvrir leur caveau pour accueillir de nombreux visiteurs, amateurs et curieux à venir découvrir la typicité du village et la qualité de son terroir.

Les domaines participants étaient Gauby, Padié, Matassa, le Château Laforgue et les Vignerons du château de Calce.

Le domaine les Fonts, producteur d'huile d'olive était également de la fête.

Cette manifestation sympathique était l'occasion de découvrir aussi la commune et son patrimoine. Dans les rues, l'animation musicale était assurée par la Boutifanfare.

Un rendez-vous à ne pas manquer et à noter pour 2012 !

villages du roussillon,calce,les caves se rebiffent,gauby,padié,matassa,château laforgue,vignerons du château de calce,les fontsvillages du roussillon,calce,les caves se rebiffent,gauby,padié,matassa,château laforgue,vignerons du château de calce,les fonts

16/05/2011

Rodes : dernières nouvelles...

Le méchoui du comité des Fêtes

Vif succès malgré un temps très incertain ce lundi de Pâques, les organisateurs se repliant dans les locaux du Mas Cornet. Ce sont 270 convives, Rodésiens, voisins des localités descendant de l'Aplec de Domanova qui ont festoyé en dégustant 6 broutards farcis de semoule et épicés à souhait qui grillaient sous l'oeil attentif de Maître Gonzalez. Un grand bravo à Pilou, Fabrice, Nicolas, Jeannot, Gégé et Maurice, cheville ouvrière du comité qui ont régalé tout ce monde menant d'une main de maître, cuisson et découpe. Bravo Messieurs et à la prochaine !

La Sardinade de l'association Gym-Yoga.

En mai, fait ce qu'il te plaît ! En ce 8 mai, nos amis de la gym-yoga avaient choisi d'investir les jardins de la Porta Bonica pour la traditionnelle « Garden Sardinade ». Jocelyn, Armand, Pascal, aux grilles, Anne-Marie, Consuela au service, ce sont 120 convives qui ont dégusté cette tornade de « Sardes ".

Carnet Bleu.

Il a choisi d'arriver en mai avec un peu d'avance, le 5 mai, tout va bien, Loan Carbonne-Deichfischer et maman Carine seront bientôt à la maison pour la plus grande joie de mamie Martine et papy Claude. Félicitations aux grands-parents.

Commémoration du 66e anniversaire du 8 mai 1945.

Peu de participants, la faute aux vacances scolaires, au pied du monuments aux Morts. Le jeune Pierre Gaspard lisait le discours sur la Flamme de la Liberté, puis l'adjoint Pierre Baudet donnait lecture du message du ministre Longuet rappelant les moments douloureux de l'occupation.

A la suite de ce discours, Pierre Batlle, 86 ans, dernier acteur de cette épopée, déposait devant la flamme de la liberté, la gerbe en la mémoire de tous les acteurs décédés au combat, dans des camps ou simplement disparus, atteints par la limite d'âge. Après la sonnerie aux morts et une vibrante Marseillaise, Mme le Maire conviait les participants à un vin d'honneur à la Maison de l'Art.

Les travaux d'Eau et d'Assainissement.

Cette 2e tranche de travaux représentant plus de 230 000 touche à sa fin. Il faut remercier la compétence de l'entreprise Fabres sur ce chantier difficile vu la configuration de nos rues, et remercier aussi les riverains d'avoir pris patience durant ces semaines de travaux, qui vont améliorer une partie du réseau souvent objet d'avaries vue la vétusté des canalisations.

Restauration à l'église.

Voilà bien des années que l'autel de la Vierge des Douleurs était très mal en point. Très longtemps entretenu par Mme veuve Bonafos, puis à sa mort en 1963 par Jeannette Baudet.

Vermoulu, menaçant, il a été démonté et laissé dans l'oubli au sol durant plus d'une décennie. Des bénévoles ont entrepris de le restaurer avec l'accord de Mme le maire, le maître menuisier Claude Carbonne, à la retraite, avec l'aide des employés municipaux, de Jean-Marie Laigle, et même d'un renommé peintre de Taillet, ont fait de leur mieux pour sauver cette pièce de notre patrimoine paroissial.

15/05/2011

Une centenaire au village

villages du roussillon,saint-michel-de-llotes,centenaire,rose,montalatEntourée de sa famille, de ses voisins et amis, Rose Montalat continue son petit chemin à St Michel de Llotes.

Dans son fauteuil, Rose Montalat sourit. Elle vient de fêter son centième anniversaire. Toujours coquette, bon pied bon œil, juste avant sa chute, elle lisait, tricotait, faisait le tour de son jardin, entourée de ses deux fils qui veillent sur elle avec beaucoup de soins. Un sacré palmarès : cinq enfants, 3 petits-enfants, 7 arrière-petits-enfants. C'est entourée d’une grande partie de sa famille, quelques proches, du maire qu'elle a soufflé les bougies de son gâteau d'anniversaire. Une étape symbolique et un moment de partage qui a permis de retracer 100 années d’une vie bien chargée, avant de déguster le gâteau. Bon anniversaire, Rose Montalat !villages du roussillon,saint-michel-de-llotes,centenaire,rose,montalat

09/05/2011

Bélesta : Vide-greniers et marché de la gariguette réussis

villages du roussillon, belesta, vide-greniers, marché, gariguette, fraiseLe vide-greniers et le marché de la gariguette, manifestations conjointes qui se sont déroulées dernièrement dans le cadre verdoyant de l'espace des loisirs, ont à nouveau connu un franc succès, pour le plus grand plaisir des organisateurs.

Dès 4 h 30, les premiers exposants ont commencé à étaler les objets les plus hétéroclites qui font le charme des vide-greniers. Ce fut ensuite au tour des commerçants de s'installer sur les terrains voisins, et une bonne odeur de fraises commença à flotter sur l'espace des loisirs. Vers 8 h, les premiers curieux firent leur apparition puis ce fut le va-et-vient des visiteurs, sous la verve habituelle de l'animateur de service, et ce jusqu'en fin d'après midi.

Le stand de pâtisseries et boissons, tenu comme chaque année par les parents d'élèves au bénéfice de l'école communale, afficha complet toute la journée.

Même le soleil s'était invité à la fête, il avait endossé sa tenue estivale pour honorer la succulente fraise.

En fin d'après midi, tous les exposants, producteurs, commerçants et artisans se retirèrent heureux, de cette belle journée.

S'il y eut visiblement moins d'affluence que les autres années, ce marché n'en demeure pas moins l'une des manifestations phares programmée par les Amis de Bélesta . Son succès annonce sa probable réédition l'année prochaine.