20/07/2011

Calce : Duo piano-accordéon au château Las Fonts

villages du roussillon, calce, chateau las fonts, ana laurichesse aurélie lissac, concertDans les pentes caillouteuses plantées de vignes qui descendent du col de la Dona, se dresse un mas fortifié qui a fière allure, le château de Las Fonts. La commune de Calce, qui entretient ce bel ensemble architectural médiéval, y a restauré une grande salle que le festival AMusikenVignes investira pour ce concert. La pianiste Ana Laurichesse et l'accordéoniste Aurélie Lissac titulaires l'une et l'autre du diplôme d'Etat pour leur instrument, interpréteront Bach, Bernhard Molique, César Franck et Astor Piazzolla.

18/07/2011

Rodès : Quel succès pour les animations

C'est la fête de la musique qui a lancé les festivités avec les musiciens amateurs du vuillage qui ont assuré avec brio le succès de la soirée, regroupant autour du platane jeunes et moins jeunes. Le comité des fêtes s'activant aux fourneaux pour la grillade.

Le lendemain suivait un concert sur écran géant. Jean-Jacques Alquier projetait un concert de Lluis Llach, dans les jardins de la mairie, qui attira la foule de catalanistes, mélomanes et amateurs de musique catalane.

Puis c'était les feux de la Saint-Jean, avec 300 personnes attendant la flamme descendant du Canigou pour embraser l'aire du Pla de las Olivedes. Une projection de photos de la Trobada 2001, des chants et musiques catalanes faisaient de la soirée un rassemblement inoubliable.

16/07/2011

Calce : Concert samedi soir

L'association les "Calcisses" organise, ce samedi à 21 h un concert avec le groupe "Les Traitres l'apéro- tour". Soirée tapas au restaurant "le Presbytère".

09/07/2011

Bélesta : Les choristes ont donné le "La"

villages du roussillon, bélesta, choriste, triniac, choeur de l'aspreLes chorales ont offert un final à l'unisson

Dans une salle des fêtes pleine à craquer, les Amis de Bélesta ont reçu les chorales Triniac de Latour-de-France, le Choeur de l'Aspre et les polyphonies du Choeur de l'Aspre de Thuir. Le Choeur de l'Aspre et Triniac se partagèrent alternativement la scène ; avec une première partie de style classique et une seconde de style variété. Au fur et à mesure de la progression du programme les yeux du public s'illuminaient de joie. Les voix masculines des polyphonies du Choeur de l'Aspre firent vibrer à la fois les vitres et les coeurs avec des chants basques, corses, catalans, italiens, béarnais, gascons.

Cette matinée en chansons se termina par un chant en commun, puis devant le verre de l'amitié, unissant choristes et public et encore par des chansons et de la bonne humeur.