31/05/2012

Bélesta : 1500 euros pour le patrimoine

villages du roussillon, bélesta, ghiislaine bascou, château musée.L'éclairage extérieur met en valeur le Château Musée.

C'est avec plaisir que lors de l'assemblée générale de la caisse locale du Crédit Agricole Bélesta Caramany et Trévillach, Ghislaine Bascou a remis à la commune un chèque d'un montant de 1 500 € concernant le versement d'une aide dans le cadre de la mise en valeur du patrimoine par un éclairage extérieur du Château Musée. La municipalité remercie tout particulièrement le président Michel Benassis pour cette dotation confirmant ainsi l'attachement du Crédit Agricole pour le patrimoine historique par le biais de sa fondation.

La soirée s'est terminée amicalement autour d'un buffet de terroir et d'une animation musicale qui a permis à la population d'effectuer quelques pas de danse.

18/05/2012

Calce : Les "caves" se sont rebiffés et ils étaient nombreux

Samedi, les vignerons du cru ont organisé la 6° édition des "Caves se rebiffent". Un événement autour du terroir et du patrimoine.

villages du roussillon, calce, les caves se rebiffent, gauby, padié, matassa, château laforgue, pithon vignerons du chateau de calce, boutifanfarevillages du roussillon, calce, les caves se rebiffent, gauby, padié, matassa, château laforgue, pithon vignerons du chateau de calce, boutifanfareDégustation de vins et de produits du terroir étaient à l'honneur.

Samedi dernier, comme de coutume, les vignerons conviaient les amateurs de bons crus aux portes ouvertes de leurs caves. Il s'agissait de la sixième édition de "Les Caves se rebiffent", une manifestation culturelle autour de son terroir et de son patrimoine.

C'était l'occasion pour les vignerons et les producteurs d'ouvrir leur caveau pour accueillir de nombreux visiteurs et curieux, à venir découvrir la typicité du village et la qualité de son terroir.

Les domaines participants étaient Gauby, Padié, Matassa, le Château Laforgue, Pithon et les Vignerons du château de Calce. Particularité cette année, les caves du village avaient invité d'autres régions dont le Sancerre, Graves, Coteaux d'Aix, Hiorat, Limoux.

Pour agrémenter le tout, le marché de producteurs sur la place du village proposait huile d'olive, miel, fromages, veau des Pyrénées, charcuterie, safran...

Cette manifestation sympathique était l'occasion de découvrir aussi la commune et son patrimoine dans sa typicité, château, église, rues médiévales… Dans les rues, l'animation musicale était assurée par la Boutifanfare.

Le soir rendez-vous pour un repas dans le magnifique cadre du mas de Las Fons avec vente aux enchères de magnum et animation musicale avec Jako et sa Tapoon machine electric octopus orchestra.

Rodes : La vie au village

Concert ce soir à 21 h, au foyer rural, par Les Copains d'après, groupe vocal sous la direction d'Isabelle Serralta, avec des chansons du répertoire de Brassens. Au profit des associations "le monde de Thibault" et "Rasnico".

Informations paroissiales. Demain une messe sera célébrée à 16 h par l'abbé Olivier Nicque, à Rodès. Lundi 28 mai : aplec à l'hermitage de Domanova.

14/05/2012

17 millions pour Roussillon-Conflent

roussillon conflent, robert olive, burghofferRoussillon Conflent s'est positionnée pour poursuivre sa politique d'investissement sans augmenter les taxes locales.

Du fait des récentes réformes de la TP (taxe professionnelle) et des finances locales, le budget, cette année encore, a été élaboré dans un contexte conjoncturel difficile marqué notamment par le gel des dotations d'Etat, un accès raréfié aux subventions, etc. "Dans ce cadre de réformes, renforcé par un climat général marqué par la crise, afin de défendre son rang et ses ambitions pour l'avenir, nous avons adopté à l'unanimité un budget volontariste pour le territoire. Ainsi, Roussillon Conflent, privilégiant l'investissement pour 2012, marque sa stratégie offensive et témoigne d'une politique dynamique forte pour les prochaines années", indiquent les élus communautaires.

S'inscrire dans la continuité

17 millions d'euros, tel est le budget primitif voté pour cette année. La section d'investissement s'élève à 6 millions d'euros. Ce montant global doit permettre de continuer les projets engagés (voir notre encadré) en matière de petite enfance, de jeunesse, de restauration scolaire, de lecture publique, d'environnement, d'aménagement économique, etc. Ils participent au développement du territoire et à le rendre toujours plus attractif en diversifiant les services offerts à la population.

Sur les 11 millions d'euros consacrés au fonctionnement, les dépenses obligatoires de personnel sont conséquentes : 4,6 millions d'euros. "Elles résultent de notre choix délibéré, confient les élus communautaires, d'avoir accepté les transferts des compétences telles que la jeunesse ou la restauration, qui obéissent à une réglementation drastique en matière de normes d'encadrement et impliquent, de fait, un coût certain en matière de personnel pour garantir aux familles un service de qualité. Au total, le groupement emploie 145 agents en équivalent temps plein. Quant aux dépenses à caractère général, elles s'élèvent à 1,7 million d'euros et vont de pair avec la qualité des prestations offertes".

Pas de hausse fiscale
 
Conscients qu'un effort fiscal de plus ne pouvait être demandé aux contribuables, les élus communautaires ont décidé que cette politique serait réalisée "sans recours au levier fiscal".

Aussi, la CdC a fait le choix de ne pas toucher aux taux d'imposition : 12,59 % pour la taxe d'habitation, 3,04 % pour le foncier bâti, 11,05 % pour le foncier non bâti, 40,32 % pour la CFE.

Par ailleurs, grâce à une gestion rationnelle du service de collecte, pour la 7e année consécutive, la TEOM reste inchangée alors même que ce service représente un coût en augmentation de 60 % sur 7 ans pour atteindre 2,3 millions d'euros aujourd'hui.

Un emprunt et des réserves
 

En contrepartie, ce budget va s'équilibrer par un emprunt contractualisé en 2011 et qui ne viendra que très peu alourdir la dette ; le groupement enregistrant un ratio de désendettement pour 2011 très favorable de cinq ans.

Roussillon Conflent compte également sur des réserves constituées volontairement ces dernières années durant lesquelles l'investissement était moindre et en prévision des nombreux programmes à partir de 2012 avec l'essor des compétences.

Enfin, grâce au concours de la région et du département, partenaires privilégiés de l'EPCI, de très nombreux programmes ont pu bénéficier de subventions conséquentes qui permettent de contrebalancer en partie le coût des investissements projetés.

Le groupe catalaniste des Goig ayant répondu présent à l'invitation de M. Burghoffer, maire d'Ille-sur-Têt et commune d'accueil de ce conseil communautaire, une introduction musicale a ouvert cette séance, "les chiffres passant mieux en musique" comme a aimé le rappeler le maire.

06/05/2012

Rodes : Tintin s'est invité au carnaval du village

villages du roussillon, rodes, carnaval, tintinLes enfants costumés et tintin dans les rues du village.

Dernièrement a eu lieu le carnaval du village, où tous les complices de Hergé ont défilé dans les rues accompagnés du clown Nanar. Les nombreux participants se sont ensuite retrouvés au foyer rural autour d'un festin... digne d'un certain village Gaulois ! Un grand bravo aux membres du comité des fêtes qui a préparé cette manifestation depuis plusieurs semaines, et une mention spéciale aux enfants des écoles qui ont eu droit cette année à deux carnavals !