01/10/2012

St-Michel-de-Llotes : SPANC : des débats nourris

Les usagers déterminés ne se défausseront pas.

Les usagers du SPANC de Saint-Michel-de-Llotes et des communes environnantes, ont répondu en nombre à l'invitation du collectif local des usagers en partenariat avec l'association des Usagers de l'eau de la vallée du Tech.

villages du roussillon, saint-michel-de-llotes, spanc, débats, jean-luc obrech, dominique bonnard, spanc66 Après l'introduction de Jean-Luc Obrech, porte-parole du collectif de Saint-Michel-de-Llotes, Dominique Bonnard, président de l'association des Usagers de l'eau et Jean-Marc Lambert, représentant le collectif de Serralongue, ont développé leurs argumentaires critiques du fonctionnement du syndicat départemental SPANC66.

Il a été demandé au syndicat de mettre fin aux dérives d'interprétation de la loi vis-à-vis des fosses septiques existantes. Nombre de témoignages ont révélé, lors de la réunion, des exigences de mises en conformité abusives et onéreuses. Il a été rappelé que le ministère de l'Environnement demande à ce que l'attention des collectivités locales se concentre sur les points où il y a un risque avéré pour la santé publique et l'environnement (proximité d'une rivière, nappe phréatique, etc.).

Dominique Bonnard, pour synthétiser la teneur des débats a déclaré : "Nous demandons au SPANC66 de mettre en place une politique permettant aux citoyens d'avoir des systèmes d'épuration efficaces, simples et peu coûteux. L'association apporte des propositions concrètes dans ce sens. Et d'ajouter : Nous interpellons vigoureusement les responsables du SPANC66 sur l'urgente nécessité d'écouter les usagers et les propositions émises par notre association face aux difficultés économiques criantes d'un grand nombre de citoyens".

A noter la présence de deux maires et de plusieurs conseillers municipaux qui ont souligné le peu de pouvoir des petites communes dans le fonctionnement du SPANC66.

Le collectif de Saint-Michel-de-Llotes a conclu la rencontre par un verre de l'amitié qui a permis de poursuivre les nombreux échanges qui ont marqué cette soirée.

Les commentaires sont fermés.