27/11/2012

Rodès : carnet de deuil

C'est un hommage très chaleureux, que les Rodésiennes et Rodésiens ont manifesté dans notre petit cimetière, pour les obsèques de Mme Renée Pages née Laporte, qui nous a quittés voici quelques semaines, à la suite d'une cruelle maladie. Renée était née à Prades en 1933, de parents commerçants, mais c'est à Rodes qu'elle était venue, toute jeune, pour aider dans leur tâche sa grande sœur et son beau-frère, boulangers dans la commune. Un concours heureux de circonstances a voulu qu'elle rencontre Roger Pages, dont les parents tenaient une épicerie-tabac régie également dans le village, ainsi qu'une exploitation agricole et viticole. A son retour du service militaire, effectué en Algérie, Roger épousa Renée, de leur union naquit Bernard, leur fils unique. Renée, la vaillante Renée, toujours prête à rendre service, s'initia rapidement aux travaux de la terre, dur labeur aux résultats parfois ingrats. Au décès d'Anna, sa belle-mère, Renée reprit, à son compte, le commerce d'épicerie qu'elle fit prospérer dans une ambiance dynamique, toujours de bonne humeur auprès de ses clients et des habitants du village qu'elle n'arrêta pas de fidéliser, jusqu'à l'âge de sa propre retraite, bien méritée. Roger et Renée Pages décidèrent alors de se rapprocher de leur fils Bernard, marié, chef de famille et propriétaire exploitant d'un domaine agricole à Toulouges. C'est dans cette ville que décéda, voici quelques années, Roger et que nous a quittés Renée, grand-mère de deux grands garçons, et arrière-grand-mère d'une petite fille qu'elle a voulu serrer dans ses bras avant de nous quitter. C'est bien tristement que nous lui disons au revoir Renée, nous ne t'oublierons pas. Nous présentons nos très sincères condoléances à toute la famille.

Les commentaires sont fermés.