18/02/2013

Calce : Le marché aux truffes victime de son succès

villagesduroussillon,calce,marché aux truffesPortefeuilles en main, agglutinés contre les stands, ils attendent l'heure fatidique. À 11 h, 2,370 kilos de truffes ont été mis en vente. Et les amateurs de la région même de Catalogne sud ont bien l'intention d'avoir leur part du gâteau. PHOTO/Photos G. M.

Une légère odeur de fromage flotte dans l'air. Mêlée à un doux parfum de champignon. Sur les étals, la face intérieure des truffes coupées ressemble à de l'or. Soudain, Paul Schramm, maire et Elie Puigmal, conseiller général, sonnent le coup d'envoi tant attendu.

C'est parti pour la course aux truffes : il est 11 h

Comme des abeilles autour d'une ruche, les acheteurs s'agitent autour des balances électroniques et des quelques paniers contenant de petites formes noires. Les ventes s'enchaînent. Les échanges de billets contre des sachets en papier vont très vite. Comme dans un tour de magie. C'est presque la guerre entre les acheteurs. La guerre pour savoir qui est arrivé le premier. "Ça fait un moment que je suis là", se plaint une femme, en élevant la voix. En à peine dix minutes, une grande partie des truffes est vendue. "On aurait dû les mettre beaucoup plus chères", plaisante un trufficulteur. "Vous allez en ravoir ?", demande un acheteur. "Peut-être". Béatrice et Fabienne repartent ravies d'avoir décroché le gros lot. "Ce n'est pas excessif. On en a pour 9,60 les trois petites truffes". Sur le stand d'à côté, la vendeuse pose ses ultimes munitions : 21 grammes de truffes. 22 € selon la balance. "Il n'y en a plus ?", s'inquiète un acheteur. "Non, ça y est. C'est terminé", lâche le trufficulteur, comme un couperet.

11 h 13 : les dernières truffes sont parties

Les trois kilos apportés par les producteurs ont été vendus en moins d'un quart d'heure. Peut-être en raison de la saison "exécrable", selon André Porteils, président du syndicat des trufficulteurs catalans. Toujours est-il, que dimanche, dans la foule, il était bien difficile de capter le subtil fumet des produits. La faible récolte avait du mal à mettre les sens en émoi, ensevelie sous les linges, attendant que le lancement officiel pour subir les assauts des marchands, des badauds et des appareils photos. De toute façon, la truffe reste un élément de notre culture et de notre patrimoine. Faute de truffes, les chaland se sont rabattus, avec délice, les papilles en alerte, sur le marché aux produits du terroir et saveurs du Pays catalan : huile d'olive, fromages, charcuterie, foie gras, miel, jus de fruits, boulangerie, vins, etc. Un marché gourmand aux saveurs d'ici dont on se souvient. Tout est réuni dans le cadre du magnifique Château de Las Fonts, ce qui contribue à la notoriété de ce marché de terroir. Un savoir-faire et une réputation qui va crescendo d'année en année.villagesduroussillon,calce,marché aux truffesvillagesduroussillon,calce,marché aux truffesvillagesduroussillon,calce,marché aux truffes

Il est 11 h: Paul Schramm, maire et Elie Puigmal, conseiller général, sonnet le coup d'envoi. A 11 h 13 les  2,370 kilos de truffes ont été vendus

Les commentaires sont fermés.