02/04/2013

Domanova, héritage vivant du patrimoine religieux catalan

Situé sur la commune de Rodès et niché sur un promontoire qui embrasse l'horizon jusqu'aux confins de Prades, cet ermitage reste un ardent lieu de pèlerinage.

villages du roussillon, rodès, domanova, aplec, commémorations pascales, abert CazesPrès de 150 personnes ont assisté à la messe du lundi de Pâques. Une ferveur religieuse toujours bien vivante en Conflent à l'occasion des célébrations pascales.(Photo par Jean-Luc Bobin.)

Malgré un temps de Toussaint, plus d'une grosse centaine de personnes se pressaient dans la chapelle de l'ermitage de Domanova pour assister à la messe du lundi de Pâques. La pluie et la grisaille auraient pu dissuader les fidèles de participer à ce traditionnel aplec, qui avec celui de Saint-Jacques de Calahons et Notre-Dame de Vie, marque l'un des temps forts des commémorations pascales en Conflent. Il n'en fut rien.

Lorsque sur le coup de 11 h, Pierre Tequi, le curé de Vinça, sortit de la sacristie pour commencer la célébration de l'office, les bancs de la petite église affichaient déjà largement complet. L'origine de ce lieu de culte remonterait à l'an 942.

C'est à cette date qu'apparaît, en effet, le nom de Domanova qui provient du latin domus nova, signifiant maison neuve. Selon l'abbé Abert Cazes, rédacteur d'un opuscule historique sur le sujet, ce terme désignerait la nouvelle église par opposition à l'ancienne Saint-Michel de Croses. Mais il ne reste aucun vestige des deux. L'actuelle bâtisse est beaucoup plus récente, puisqu'elle date du milieu du XVIIe siècle.

L'une des caractéristiques notables de l'ermitage de Domanova concerne sa collection d'ex-votos, dont l'un des plus anciens porte la mention 1693. Il représente un couple de Rodès s'adressant à la Vierge pour qu'elle exauce leur souhait d'avoir des enfants. Cette peinture sur bois, d'inspiration naïve, fait partie de la vingtaine de ces petits panneaux, toiles, ou capalletes, sur lesquels veille aujourd'hui jalousement l'ermite frère Gérard Conil-Lacoste. Depuis 2006, il n'a eu de cesse de poursuivre la restauration et la mise en valeur du lieu. Faisant de Domanova, l'un des héritages vivants du patrimoine religieux catalan les plus remarquables du Conflent.

Les commentaires sont fermés.