29/06/2014

Cassagnes : L. Massé de retour au pays

Voilà longtemps que l’association Cassagnes d’hier et d’aujourd’hui caressait le projet d’une exposition sur l’écrivain Ludovic Massé dont l’œuvre, enracinée dans la terre catalane, mais de portée universelle, a parcouru tout le XXe siècle : depuis « Le mas des oubells » et la trilogie « Les Grégoire » jusqu’à « Tolstoi, homme de vérité », en passant par « Le vin pur », « La terre du liège », les terribles « Trabucayres » ou « Contes en sabots ». En effet, ce romancier et conteur d’origine catalane, né à Evol, avait des attaches en Fenouillèdes et venait de temps à autre à Cassagnes, village natal de son père, Sylvain.

Une remarquable exposition lui est consacrée avec les archives départementales, la présentation de la plupart de ses livres, ainsi que par une causerie de Claude Massé que son fils, artiste plasticien bien connu dans le département, donnera demain, à 15 h à la nouvelle salle polyvalente.

Ouverte jusqu’au 6 juillet, tous les jours, de 17 h à 19 h, et le week-end, de 15 h à 19 h.

24/06/2014

Bélesta - Les crématistes se retrouvent

villages du roussillon, bélesta, association crématiste, andrée barboteu, roger grau, le figuier► Un moment convivial et de partage.

L’activité de l’Association crématiste catalane s’exerce sur tout le département et dans de nombreuses communes. Elle est représentée par un correspondant local, lien privilégié entre les adhérents et l’association. Ces chevilles ouvrières se sont retrouvées au restaurant Le Figuier en présence d’Andrée Barboteu, présidente et du vice-président, Roger Grau.

► Adresse : 25 rue de l’Argenterie 66000 Perpignan. Tél. 04 68 35 47 63.

09/06/2014

Bélesta - Martin Vivès en son pays: de «l’Art à l’Archéologie»

L’exposition mêle à la fois l’art et l’archéologie à travers l’artiste Martin Vivès. A ne pas manquer.

villages du roussillon, Bélesta, martin vivès, tarek kuteni, jaume lladoJ.-C. Marquet, R. Ferrer, F. Barniol, T. Kuteni, J. Vivès.

L’inauguration de l’exposition De l’Art à l’Archéologie, l’oeuvre de Martin Vivès s’est déroulée au château musée la semaine dernière, en présence des élus locaux et de nombreux habitants du village et des alentours. Le président de l’association qui gère le musée, J.-C. Marquet, a remercié le conseil régional, le conseil général et la DRAC pour leur fidèle soutien par le maintien des subventions. Il n’a pas oublié de préciser le rôle important des réseaux qui aident le musée comme le pays d’art et d’histoire Vallée de la Têt et le pays d’accueil Agly-Verdouble. Quant au maire Frédéric Bourniole, il a insisté sur le maintien indispensable des aides, mais aussi sur la nécessité de trouver une solution durable pour pérenniser le fonctionnement du château musée. Il a rappelé que le musée était source d’emplois.

Fouilles à Collioure

Le directeur du musée Tarek Kuteni a expliqué : « cette année, le musée essaie de capter l’intérêt des publics amateurs d’archéologie, mais aussi d’art ». Faisant suite à la récente exposition des peintures
de Martin Vivès à Saint-Cyprien, cette nouvelle présentation met en lumière une fonction méconnue de
l’artiste. En effet, enseignant aux Beaux-Arts de Perpignan et conservateur du musée Hyacinthe-Rigaud, a créé une section de céramiques médiévales à partir d’un fonds donné par Jaume Llado, alors conservateur du musée de Mataro. Ce dernier a organisé des fouilles au château royal de Collioure, avec Martin Vivès et Pierre Ponsich, et ils ont découvert dans un dépotoir médiéval une très importante collection de céramiques vernissées, (voir ci-après). L’assistance a écouté avec attention Jaume Llado présenter ces vases et raconter comment Martin Vivès s’est pris de passion pour ces belles pièces.
La fille de l’artiste, Jacqueline Vivès a commenté avec passion l’oeuvre de son père, à partir de toiles issues de collections privées. Exposition à admirer jusqu’au mois de décembre.

Château musée de Bélesta, horaires d’été : ouvert tous les jours de 14 h à 19 h. Tél. 04 68 84 55 55 ou belesta.fr

villages du roussillon, Bélesta, martin vivès, tarek kuteni, jaume lladoJaume Llado, expliquant son amitié pour l’artiste.

Bélesta - Les céramiques de Collioure

Cette collection de plusieurs centaines de plats, assiettes, bols en céramiques vernissées, est conservée actuellement au musée Hyacinthe-Rigaud de Perpignan. Datées du XIIe au XVIe siècle, ces poteries ont été réalisées dans des ateliers de la côte catalane ou andalouse. Certaines plus tardives viennent d’Italie ou plus loin. Une sélection d’une quarantaine de pièces prêtées aimablement par la ville de Perpignan, montre le travail remarquable de restauration par Martin Vivès et ses élèves des Beaux-Arts. Un atelier reconstitué au musée, donne une idée du patient travail de recollage évoqué dans les souvenirs de la fille de l’artiste.