30/01/2013

Eole au cœur des vœux

Le parc Eolien devrait être lancé au printemps selon le maire Paul Schramn.Les travaux au village ont également été évoqués.

villages du roussillon,calce,paul schramm,voeux,marché aux truffes,les caves se rebiffentLes Calcetais lors de la cérémonie des vœux du maire, Paul Schramm. PHOTO/© D.R

"Les vœux 2 013 revêtent un caractère particulier, nous sommes sur la fin de notre mandat, il reste 14 mois. Les prochaines élections municipales auront lieu en mars 2014 et l'on peut déjà faire un bilan". C'est par cette phrase que Paul Schramm, commença son discours.

Les travaux lancés

Ceux réalisés depuis 2008 : chemins ruraux et rues du village ; le jardin d'enfants de l'aire de loisirs du city stade ; parking "Regnault" ; la première tranche du château de Las Fonts. Ceux réalisés en 2012 : réhabilitation du Château de las Fonts avec la mise en conformité du site, sécurité, hygiène (subvention de la préfecture à hauteur de 50 % de l'enveloppe de 150 000 €). Destiné aux manifestations festives, il est très souvent réservé par les Calcetais ; le chemin piétonnier de la rue du Faratjal à la mairie ; L'impasse des fleurs, entre la maison Marquet et Nosjean. Ceux en cours : l'accès à la salle polyvalente et aux ateliers municipaux ; les gros travaux de décaissement et d'enfouissement des réseaux et de voirie, avant d'attaquer la construction des bâtiments ; le sentier piétonnier de la rue des acacias au city stade ; l'installation du nouveau poste électrique de 400KVA, afin de sécuriser le village en cas d'intempéries ; l'installation d'une télé alarme à la station de pompage permettant au personnel technique une surveillance de l'adduction d'eau de la commune.

Et ceux à venir

La construction de la salle polyvalente et des ateliers municipaux : "Nous avons reçu tous les accords pour le permis de construire...on peut imaginer que les travaux commenceront au printemps. Le conseil général nous accompagne par une subvention dans le cadre du programme d'aide à l'investissement territorial (A.I.T.) à hauteur de 28 200 € ainsi que le conseil régional qui nous a accordé une subvention de 150 000€ pour cette même opération" ; l'aménagement des rues, suite du programme : rue du Faratjal, des Acacias, de la Tramontane et parking au bout de la rue des Acacias ; la Maison "Juan", destinée à un logement social ; le forage pour trouver de l'eau potable. "Ces travaux sont de la compétence de l'Agglo. Un premier forage à 300 m a été réalisé, il est malheureusement pollué. PMCA avait proposé de faire des analyses pendant six mois pour suivre l'évolution. Cette phase se termine et avant de continuer sur autre chose, l'Agglo souhaite faire un nouveau forage sur un autre lieu pour plus de sûreté. L'étape suivante, si le deuxième forage de donne rien de potable, c'est la réalisation d'une conduite de taille suffisante entre Baixas et Calce sur la D18 et l'installation de pompes pour monter l'eau au château d'eau. Ce n'est pas le même prix, environ 2 millions d'euros. Une solution sera de toute façon trouvée".

Le plan local d'urbanisme

Lancé en 2005, plusieurs facteurs ont retardé sa mise en œuvre. "A l'heure actuelle, nous sommes fin prêts à vous présenter un projet en réunion publique" (date à venir). La ZDE, la zone de développement de l'éolien et l'Éco parc Catalan est un projet de 35 éoliennes sur les communes de Pézilla, Baixas, Villeneuve, Calce. Ce projet a été attaqué par cinq recours, quatre gracieux, un en contentieux. EDFEN, a décidé de commencer les travaux dès le printemps 2013 pour une mise en service de l'ensemble du Parc Eolien fin 2014. EDFEN investit 125 millions d'euros dont 20 de retombées sur l'emploi local ; "ll n'y a pas dans le département de projet économique de ce montant-là. Les retombées financières, sur les communes, le territoire concerné, l'Agglo, sont importantes et l'Eco Parc Catalan en bénéficiera". L'Eco Parc Catalan, c'est un projet pour la production d'énergies renouvelables, éolien, photovoltaïque, biogaz, réseau de chaleur, méthanisation... L'idée novatrice est d'associer à ces productions, la viticulture. On fait le pari de maintenir l'agriculture au cœur de la production d'énergies renouvelables. On en fait même un atout, on invente un nouveau concept, un circuit pédagogique de développement durable, qui associe le monde industriel et le monde agricole et ça, je crois que personne ne l'a encore fait".

L'agenda 21

«...Signifie ce qu'il faut faire au XXIe siècle. C'est un programme d'actions concrètes définissant les objectifs et les moyens du développement durable sur 3 niveaux : environnement, économie et social". L'agenda 21 de l'Agglo s'appelle "l'archipel durable", Calce en fait partie. Concluant sur une note combative, "on ne peut pas se lamenter sur son sort et céder à la fatalité. Il faut se battre se défendre, se rebiffer et gagner. Personne n'y arrivera seul, il faut être solidaire. Soyons solidaires, en famille, entre amis, en entreprise, dans nos communes, à l'Agglo, dans le département, ensemble on devient plus fort.". Le maire Paul Schramm, invita les personnes présentes à se réunir autour du verre de l'amitié précédant quelques agapes, permettant aux habitants de se retrouver en ce début d'année en toute convivialité.villages du roussillon,calce,paul schramm,voeux,marché aux truffes,les caves se rebiffent

Manifestations incontournables

Le 3e marché aux truffes et de producteurs, le dimanche 17 février, de 10 h à 16 h, au Château de las Fonts, qui rencontre un franc succès. "Je vous incite vivement à venir y faire un tour, les producteurs sont tous de très grande qualité".
Les caves se rebiffent, 5e édition, le samedi 11 mai, à l'initiative des vignerons de Calce, avec sa nouvelle présidente, Eugénie Marguerite.

25/01/2013

Rodès : Les échos de la Boule rodésienne

Quelques-uns des adhérents réunis pour la galette des rois.

Quelques-uns des adhérents réunis pour la galette des rois. PHOTO/© D.R.

A l'initiative du dynamique président, Jean-Marc Duchan, une centaine de personnes, pétanqueurs dans l'âme, accompagnés de leurs familles, se sont retrouvés pour partager la galette des Rois autour d'un beau buffet, particulièrement bien garni, dans l'un des salons du Mas de Madame au domaine Sainte-Barbe à Rodès. L'occasion pour Jean-Marc, de présenter ses meilleurs vœux à tous les invités, de faire le bilan de l'année qui s'est achevée et d'envisager 2013 avec optimisme, dans un esprit de compétition et de camaraderie réciproque. L'ensemble des soixante licenciés se sont vus offrir un pull polaire (à l'enseigne de la Boule rodésienne bien entendu !) très apprécié par les heureux destinataires. La soirée s'est terminée, tard dans la nuit, dans une ambiance fort sympathique, qui unit dans un même esprit l'ensemble des amateurs de pétanque, sport passion d'origine provençale. Bravo à la Boule rodésienne, à son président, aux membres du club et tous ceux qui se sont investis pour cette mémorable soirée.

22/01/2013

Bélesta : Infos des Amis de Bélesta

Suite au décès de leur très regrettée, Monique, le conseil d'administration de l'association Les Amis de Bélesta a décidé d'annuler la galette des Rois et l'assemblée générale prévues respectivement, les dimanches 27 janvier et vendredi 8 février. Ces manifestations sont reportées à des dates ultérieures.

03/01/2013

Rodès : Les bonnes actions du CERES

villages du roussillon, rodès, ceres, georges adroguerLes adhérents du CERES devant le mur qu'ils sont en train de reconstruire. PHOTO/© D.R

Sous la protection de la déesse CERES (Comité d'Entretien et de Restauration Ecologique des Sentiers), les adhérents encouragés par leur nouveau président, ne reculent devant aucune difficulté. En voici un petit groupe, au pied du mur qu'ils sont en phase de reconstruire, pour assurer une plus grande sécurité aux promeneurs, amateurs de randonnées, qui empruntent les nombreux sentiers de découverte de l'arrière-pays rodésien. Un bel exemple de solidarité dédié à Dame nature, pour le bonheur de tous ! Bravo et merci. Photo Georges Adroguer

Rodès : Rifle caritative dimanche

L'association Têt Tshuapa organise le dimanche 6 janvier, une grande rifle au profit des enfants de Bokungu et Ikela au Congo. Rendez-vous à la salle des fêtes d'Ille-sur-Têt à 15 h. Un bus gratuit sera au départ de Prades à 13 h 30. De nombreux lots, 25 parties, train de la chance, bourriche, stand de pâtisserie et buvette.

29/12/2012

Bélesta : Raffinement dans l'assiette du chef Lemal

villages du roussillon,bélesta,recettes,chef lemal,mousseline de chou-fleur tartare de 'vedell' et tuile de citron,raviolis de homard bleu et potimarron jus réduit à la cannelle h,pavé de biche de cerdagne-capcir cromesquis de foie gras jus vigLaurent Lemal est aux commandes du restaurant de Bélesta. PHOTO/© D.R

Voici trois recettes de mets raffinés qui s'offrent aux convives sous la plus délicate des présentations.

- Mousseline de chou-fleur tartare de 'vedell' et tuile de citron

Ingrédients pour quatre. Mousseline de chou-fleur : 250 g de chou-fleur ; deux feuilles de Gélatine ; 150 g de crème épaisse. Cuire les sommités de chou-fleur dans de l'eau bouillante, salée, pendant 10 minutes. Les retirer sans les refroidir et les passer au mixeur pour en faire une purée fine. Réhydrater les feuilles de gélatine et les faire fondre dans la purée de chou-fleur chaude. Une fois refroidit, additionner la crème épaisse fouettée préalablement et remplir le fond d'un verre. Mettre au frais.
Pour le tartare de veau : 300 g de quasi de veau Vedell des Pyrénées catalanes ; vinaigre Vermeil de la vinaigrerie La Guinelle ; huile d'Olivière du moulin du llevant ; sel, poivre. Tailler la viande en dès et l'assaisonner.
Pour la tuile au citron : 30 g de beurre ; 60 g de sucre ; 30 g de jus de citron ; 16 g de farine ; 30 g d'amandes hachées ; le zeste d'un citron râpé fin. Mélanger les ingrédients, étaler sur une plaque et cuire 8 mn à 160° C.
Pour la finition : préparer des pousses de salade. Sortir les verres de mousseline, mélanger les dés de veau avec l'huile d'olive, le vinaigre, le sel et le poivre, mettre le veau sur la mousseline, assaisonner les salades, mettre par-dessus, finir par la tuile au citron et râper de la truffe au dernier moment. Coût par personne 6,5 €.

- Raviolis de homard bleu et potimarron jus réduit à la cannelle herbes folles

Ingrédients pour quatre. Pour la pâte à ravioles : 300 g de farine de blé ; 3 œufs ; sel ; 45 g d'eau. Réaliser la pâte à raviole en mélangeant la farine, les œufs, le sel et l'eau. La laisser reposer 2 heures au frais.
Pour la farce et le jus : un homard de 500 à 600 g ; deux carottes ; deux oignons ; une petite boîte de concentré de tomates ; 5 cl de cognac ; 10 cl de vin blanc ; un bâton de cannelle ; 30 g de beurre ; demi-botte d'estragon ; 200 g de potimarron ; un jaune d'œuf. Cuire le homard 8 minutes dans l'eau bouillante salée, le décortiquer en conservant les carcasses. Tailler une carotte, un oignon et le potimarron en petits dés et étuver dans du beurre. Les légumes cuits, les débarrasser et ajouter les chairs de homard coupées en petits dés. Rectifier l'assaisonnement, mettre la demi-botte d'estragon et le jaune d'œuf. Démarrer le jus dans une cocotte, chauffer de l'huile d'olive, ajouter les carcasses de homard, faire suer cinq minutes pour les caraméliser, ajouter la carotte, l'oignon, le concentré de tomates, déglacer au cognac, réduire, ajouter le vin blanc, réduire, mouiller à hauteur avec de l'eau et mettre le bâton de cannelle. Cuire 2 heures à frémissement, passer le jus au chinois et le réduire jusqu'à ce qu'il devienne sirupeux, monter avec le beurre et réserver au chaud.

Pour le montage des ravioles et les finitions : étaler la pâte à raviole à 3 mm, ajouter la farce, recouvrir de pâte en soudant les bords, découper à l'emporte-pièce rond. Cuire les ravioles dans l'eau salée 3 mn (la pâte doit être ferme), les débarrasser dans un plat beurré et les garder au chaud. Dresser les ravioles en assiette creuse, couvrir de jus et ajouter un mélange d'herbes à base, au choix, d'estragon, de pimprenelle, de plantain, de persil... Coût par personne 11 €.

- Pavé de biche de Cerdagne-Capcir cromesquis de foie gras jus vigneronne

Pour la biche et le jus : quatre pavés de biche de 150 g ; 150 g de parures de biche ; sel, poivre ; une carotte ; une échalote ; 20 cl de vin rouge ; une branche de thym/une feuille de laurier. Faire caraméliser les parures de biche dans de l'huile, ajouter la carotte et l'oignon taillé grossièrement, faire colorer et déglacer avec le vin rouge. Réduire, mouiller à hauteur, ajouter le thym et le laurier et cuire 6 heures à frémissement. Passer le jus au chinois et réduire jusqu'à obtenir une texture sirupeuse, monter avec le beurre et réserver au chaud.

Pour les cromesquis de foie gras : 200 g de foie gras de canard cru ; sel, poivre ; 100 g de farine ; trois œufs ; 100 g de chapelure fine. Tailler le foie en cubes, saler et poivrer, le rouler dans la farine, puis les œufs et terminer avec la chapelure, renouveler l'opération avec les œufs et la chapelure, réserver au frais.

Pour les finitions : poêler les pavés de biche après les avoir assaisonnés. Frire les cromesquis de foie gras 3 minutes dans une friteuse à 190 ° C, les saler dès leurs sorties. Dans une assiette, dresser le pavé de biche, glacer de sauce et mettre deux cromesquis de foie gras, décorer avec une côte de salade. Coût par personne 11 €.

16/12/2012

Rodès : Une soirée moules frites réussie

Le CERES a organisé dernièrement une soirée "moules frites" où étaient conviés tous les adhérents. Ce repas s'est déroulé dans une très grande convivialité et a permis de nombreux échanges en dehors de l'entretien des chemins. Une soirée réussie grâce à M. et Mme Claude Miraux qui ont prêté leur grande salle de réception, à M. et Mme Eddy Thal (ancien restaurateur de Rodes) qui se sont remis aux fourneaux, et à tous les membres du CERES qui se sont chargés de la logistique et de la mise en place. Dans la mesure du possible le CERES essayera de renouveler ces moments d'amitié. Contact : le président, A. Bougon au 06 24 38 08 24.