03/06/2013

Bélesta : "Dionysades", vingt ans et toujours autant de succès

Les "Dionysades" avaient mis les petits plats dans les grands pour souffler leurs vingt bougies. Le public a été ds plus nombreux à profiter de cette journée de bon goût.

villages du roussillon, bélesta, dyonisades, vignobes et découvertes, sud de france, chateau musée, Les visiteurs ont été nombreux ainsi que ceux à participer au concours. PHOTO/© D.R

Vingt ans déjà que les Dionysades font le bonheur de ses visteurs avec cette année un marché de terroir, des dégustations, une initiation à l'œnologie, un repas, des visuites du patrimoine et des animations musicales. Tout était réuni pour faire de ce dimanche, une journée de fête !

Pas une ride !

"Il y a vingt ans, rappelaient les organisateurs, des élus décidaient de créer une association pour développer et dynamiser le tourisme de terroir dans les vallées de l'Agly et du Verdouble. La 'Dionysade' labellisée 'Vignobles et découvertes ' et ' Sud de France ' a pris de l'ampleur, sa renommée franchissant allègrement les frontières du département". On le devine, le vin étant à l'honneur, le public s'était déplacé en grand nombre afin de profiter du soleil radieux et de la découverte du village au charme indéniable. Marché de pays, visite du château musée de Bélesta, du village et même de la grotte, qui habituellement n'est pas accessible au public. Les enfants n'étaient pas en reste avec de nombreux ateliers et des balades à dos-d'âne. Et comme tout commence et finit toujours en musique, deux groupes de jazz et de cornemuse catalane ont mis l'ambiance toute la journée jusqu'au final avec la remise des prix des "Dionysades". Vingt bougies et pas une ride, vivement l'année prochaine.

01/04/2013

Corbère-les-Cabanes La "rando-nue" arrive avec le printemps

villages du roussillon, corbère, rando-nueLes randonneurs vous proposent une activité "nature". PHOTO/© D.R

Toujours à l'affût d'innovations, le bureau du club Détente et loisirs des deux Corbère a décidé de créer, dès les beaux jours, une nouvelle activité pour apporter un peu de piquant aux loisirs de ses adhérents. Cette activité, ramification ouverte au sein de la section randonnée déjà très fréquentée, offrirait à ses pratiquants l'opportunité de découvrir autrement leur amour de la nature.

Le président, accompagné de quelques membres du bureau, a pu se rendre en Provence l'été dernier pour une initiation à la pratique de la "rando-nue" qui connaît aujourd'hui de plus en plus de succès. Interrogé par notre correspondant local, le président explique : "Marcher nu, ça n'a rien de malsain. C'est un moment de liberté où l'on est attentif à chaque partie de son corps, où l'on est en osmose avec la nature et où l'on sent mieux le vent et le soleil. L'air caresse le corps, passe sous les bras entre les jambes, et avec le soleil, c'est une sensation de bien-être terriblement agréable."

La pratique de la randonnée nue peut être considérée comme de l'exhibitionnisme si elle n'est pas encadrée. C'est pourquoi, afin de ne pas choquer les "textiles", les âmes chastes, et être respectueux des bonnes mœurs, le président a sollicité l'autorisation des communes de Corbère et Corbère-les-Cabanes pour l'organisation de la première "Randonnée nue départementale" sur leur territoire. Le tracé d'un circuit a été évoqué ainsi qu'une réglementation adaptée.

Il nous précise : "Il y a des règles à respecter. Au départ, nous partons tous habillés, comme tout autre randonneur, puis après quelques minutes de marche et en fonction de la température, ceux qui le souhaitent retirent leurs vêtements pour continuer à marcher nus. Si nous entendons de loin des marcheurs, nous passons un short pour les hommes et un paréo pour les femmes afin d'éviter de choquer."

La première randonnée nue est programmée fin mai, à condition que toutes les autorisations administratives soient obtenues et que la météo s'y prête. Les randonneurs intéressés peuvent d'ores et déjà s'inscrire* auprès du président ou par Email à l'adresse suivante : rando.2corbere@orange.fr et rejoindre ainsi la dizaine d'adhérents qui y participera.

*Certificat médical et licence marche obligatoires.

07/01/2013

Belle sculpture de Noël

villagesduroussillon, caladroy, philippe bottolier, berger de noël, sculpture, La sculpture devant l'église le jour de Noël. PHOTO/© D.R

Durant les festivités de Noël, le sculpteur à la tronçonneuse Philippe Bottolier, installé au château de Caladroy, a réalisé une magnifique sculpture, "le berger de Noël". S'inspirant de nos vieilles traditions, il a façonné durant deux jours un berger et son beau bélier. Jadis, un propriétaire d'un troupeau ovin anglois était désigné et éduquait le plus beau bélier de son troupeau afin que ce dernier apprenne à faire la génuflexion qu'il devait accomplir le soir de Noël durant la messe de minuit devant l'Enfant Jésus de la Crèche. Cette belle tradition, qui avait lieu également dans de nombreuses localités du département, a disparu aux Angles à l'entre-deux-guerres et avec cette sculpture c'est un pan de notre culture et patrimoine qui resurgit dans l'esprit de nos anciens. Elle a trouvé place durant la nuit et le jour de Noël devant l'église puis a été retirée afin de recevoir les traitements de conservation adéquats dans les hangars des services communaux. Elle trouvera place dans le village au printemps prochain.

29/12/2012

Bélesta : Raffinement dans l'assiette du chef Lemal

villages du roussillon,bélesta,recettes,chef lemal,mousseline de chou-fleur tartare de 'vedell' et tuile de citron,raviolis de homard bleu et potimarron jus réduit à la cannelle h,pavé de biche de cerdagne-capcir cromesquis de foie gras jus vigLaurent Lemal est aux commandes du restaurant de Bélesta. PHOTO/© D.R

Voici trois recettes de mets raffinés qui s'offrent aux convives sous la plus délicate des présentations.

- Mousseline de chou-fleur tartare de 'vedell' et tuile de citron

Ingrédients pour quatre. Mousseline de chou-fleur : 250 g de chou-fleur ; deux feuilles de Gélatine ; 150 g de crème épaisse. Cuire les sommités de chou-fleur dans de l'eau bouillante, salée, pendant 10 minutes. Les retirer sans les refroidir et les passer au mixeur pour en faire une purée fine. Réhydrater les feuilles de gélatine et les faire fondre dans la purée de chou-fleur chaude. Une fois refroidit, additionner la crème épaisse fouettée préalablement et remplir le fond d'un verre. Mettre au frais.
Pour le tartare de veau : 300 g de quasi de veau Vedell des Pyrénées catalanes ; vinaigre Vermeil de la vinaigrerie La Guinelle ; huile d'Olivière du moulin du llevant ; sel, poivre. Tailler la viande en dès et l'assaisonner.
Pour la tuile au citron : 30 g de beurre ; 60 g de sucre ; 30 g de jus de citron ; 16 g de farine ; 30 g d'amandes hachées ; le zeste d'un citron râpé fin. Mélanger les ingrédients, étaler sur une plaque et cuire 8 mn à 160° C.
Pour la finition : préparer des pousses de salade. Sortir les verres de mousseline, mélanger les dés de veau avec l'huile d'olive, le vinaigre, le sel et le poivre, mettre le veau sur la mousseline, assaisonner les salades, mettre par-dessus, finir par la tuile au citron et râper de la truffe au dernier moment. Coût par personne 6,5 €.

- Raviolis de homard bleu et potimarron jus réduit à la cannelle herbes folles

Ingrédients pour quatre. Pour la pâte à ravioles : 300 g de farine de blé ; 3 œufs ; sel ; 45 g d'eau. Réaliser la pâte à raviole en mélangeant la farine, les œufs, le sel et l'eau. La laisser reposer 2 heures au frais.
Pour la farce et le jus : un homard de 500 à 600 g ; deux carottes ; deux oignons ; une petite boîte de concentré de tomates ; 5 cl de cognac ; 10 cl de vin blanc ; un bâton de cannelle ; 30 g de beurre ; demi-botte d'estragon ; 200 g de potimarron ; un jaune d'œuf. Cuire le homard 8 minutes dans l'eau bouillante salée, le décortiquer en conservant les carcasses. Tailler une carotte, un oignon et le potimarron en petits dés et étuver dans du beurre. Les légumes cuits, les débarrasser et ajouter les chairs de homard coupées en petits dés. Rectifier l'assaisonnement, mettre la demi-botte d'estragon et le jaune d'œuf. Démarrer le jus dans une cocotte, chauffer de l'huile d'olive, ajouter les carcasses de homard, faire suer cinq minutes pour les caraméliser, ajouter la carotte, l'oignon, le concentré de tomates, déglacer au cognac, réduire, ajouter le vin blanc, réduire, mouiller à hauteur avec de l'eau et mettre le bâton de cannelle. Cuire 2 heures à frémissement, passer le jus au chinois et le réduire jusqu'à ce qu'il devienne sirupeux, monter avec le beurre et réserver au chaud.

Pour le montage des ravioles et les finitions : étaler la pâte à raviole à 3 mm, ajouter la farce, recouvrir de pâte en soudant les bords, découper à l'emporte-pièce rond. Cuire les ravioles dans l'eau salée 3 mn (la pâte doit être ferme), les débarrasser dans un plat beurré et les garder au chaud. Dresser les ravioles en assiette creuse, couvrir de jus et ajouter un mélange d'herbes à base, au choix, d'estragon, de pimprenelle, de plantain, de persil... Coût par personne 11 €.

- Pavé de biche de Cerdagne-Capcir cromesquis de foie gras jus vigneronne

Pour la biche et le jus : quatre pavés de biche de 150 g ; 150 g de parures de biche ; sel, poivre ; une carotte ; une échalote ; 20 cl de vin rouge ; une branche de thym/une feuille de laurier. Faire caraméliser les parures de biche dans de l'huile, ajouter la carotte et l'oignon taillé grossièrement, faire colorer et déglacer avec le vin rouge. Réduire, mouiller à hauteur, ajouter le thym et le laurier et cuire 6 heures à frémissement. Passer le jus au chinois et réduire jusqu'à obtenir une texture sirupeuse, monter avec le beurre et réserver au chaud.

Pour les cromesquis de foie gras : 200 g de foie gras de canard cru ; sel, poivre ; 100 g de farine ; trois œufs ; 100 g de chapelure fine. Tailler le foie en cubes, saler et poivrer, le rouler dans la farine, puis les œufs et terminer avec la chapelure, renouveler l'opération avec les œufs et la chapelure, réserver au frais.

Pour les finitions : poêler les pavés de biche après les avoir assaisonnés. Frire les cromesquis de foie gras 3 minutes dans une friteuse à 190 ° C, les saler dès leurs sorties. Dans une assiette, dresser le pavé de biche, glacer de sauce et mettre deux cromesquis de foie gras, décorer avec une côte de salade. Coût par personne 11 €.

19/10/2012

Saint-Michel-de-Llotes : A la découverte de l'église

villages du roussillon, saint-michel de llotes, alain sanchezL'église, bijou de l'art roman.

Dans le cadre de son programme d'automne, le Pays d'art et d'histoire Vallée de la Têt invite, demain à 15 h, à découvrir l'église du village en compagnie d'Alain Sanchez, guide conférencier.

Cette église typique du premier art roman méridional a subi de nombreux remaniements au cours des siècles, dont l'ajout de chapelles. Son mobilier, témoignage de la dévotion populaire, date pour l'essentiel des XVIIIe et XIXe siècles. Cependant elle conserve une très belle Vierge à l'enfant médiévale du XIVe siècle. La chaise de procession, ornée d'angelots musiciens, figure elle aussi parmi les éléments remarquables du département.

29/09/2012

St-Michel-de-Llotes : Fête du miel, ce dimanche

villages du roussillon,saint-michel-de-llotes,fête du miel et des abeillesDimanche 30 septembre, fête du miel et des abeilles. Au programme : procession dédiée à Saint Ambroise, patron des apiculteurs ; marché de producteurs ; démonstrations d'extraction de miel, dégustations, atelier découverte ; exposition de matériel et de vieilles ruches ; balades à dos d'âne ; ateliers de peinture et concours de dessin pour les enfants : à 16 h, spectacle "Josette etc." (entrée libre). Renseignements, tél 04 68 84 07 85.

12/09/2012

Rodès : Succès du 18e rallye culturel

 Une super rencontre par une belle journée.

Une super rencontre par une belle journée.
 
Le parcours du 18e rallye culturel a conduit à la découverte historique de Vernet-les-Bains. Quatorze équipages composés de 51 personnes se sont lancés sur les traces de Rudyard Kipling accompagnés de Puck le lutin comme guide. Tous les participants se sont ensuite retrouvés autour d'une bonne table pour le déjeuner et y recevoir les lots attribués en fonction du classement de l'épreuve. Bravo à l'équipe Guillou qui a gagné et aura en charge la 19e édition.