31/10/2014

Collecte des déchets en Roussillon Conflent

Sur le territoire de la Communauté de communes Roussillon Conflent.

La déchetterie d’Ille-sur-Têt sera fermée le samedi 1er novembre, toutefois, elle sera ouverte dimanche 2 novembre de 8 h 30 à 12 h.

Pour tout renseignement, les services techniques de la communauté de communes Roussillon-Conflent se tiennent à votre disposition au 04 68 35 24 73 ou au 06 30 67 49 13.

30/10/2014

Bélesta : Halloween

Diablotins, sorcières et fantômes se donnent rendez-vous sur la place de la mairie demain. A 17 h, un chocolat chaud maison sera offert aux enfants par Céline et Didier au Chant des Vignes, puis le cortège déambulera dans le village à partir de 17 h 30 pour collecter bonbons et douceurs chez les habitants.

22/10/2014

Bélesta : La cour d’école rénovée

villages du roussillon,bélesta,école,mairie

► Avant et après travaux, la cour a embelli.

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, la cour d’école a été rénovée et sécurisée. Le mur, qui s’écaillait, a été renforcé (joint de pierre et étanchéité) ; les anciennes toilettes constituant un danger de par leur vétusté ont été transformées en un local propre, qui accueillera tous les équipements de l’école (ballons etc.). Le jardin est équipé d’une réserve d’eau de pluie, qui permettra aux enfants de poursuivre leurs activités de jardinage dans l’enceinte de l’école ; une belle table de 4 mètres permettra de goûter à l’extérieur et de poursuivre leurs activités manuelles. Un gazon synthétique a été installé et des protections caoutchoutées autour des pylônes. Bientôt un dallage caoutchouté sera é sur le sol de ciment.

14/10/2014

Le Musée de Bélesta au Liban : d’une rive à l’autre

Le directeur du Musée est de retour du Liban. Là-bas, il a appris le métier aux jeunes francophones.

villages du roussillon, bélesta, musée, tyr, liban► Les jeunes ont appris le travail des archéologues.

L’Association pour les Recherches sous-marines en Roussillon (Aresmar) explore depuis plusieurs années les vestiges archéologiques du port antique de Tyr au sud du Liban. En 2006, Tarek Kuteni (directeur du Château-Musée de Bélesta et membre de l’Aresmar) avait suivi l’équipe pour participer à l’étude du mobilier archéologique exhumé des flots tyrrhéniens, en tant qu’historien spécialiste du Proche-Orient.

C’est pourquoi cette année, au cours du mois de septembre, lors du festival de la mer à Tyr, il est reparti aux côtés de Jean Sicre et de Clémentine Laratte pour représenter l’Aresmar et ses travaux auprès de la population du sud-Liban, notamment les scolaires de Tyr.

Archéologues en herbe

L’occasion était trop belle de partager l’expérience des ateliers pédagogiques de Bélesta avec les enfants du pays de l’invention de la céramique et de l’alphabet ! C’est ainsi que les jeunes des écoles francophones, associées à l’Institut français du sud-Liban, ont été ravis de modeler des petits vases en argile... D’après les modèles trouvés à Bélesta dans la grotte ! Ils ont aussi appris le travail des archéologues en recollant des fragments de cruches modernes, achetées chez l’un des derniers potiers du littoral du Liban-sud.

Familiarisés avec les vestiges archéologiques présents partout dans la ville et la mer (des colonnes de marbre jonchent les fonds marins proches du bord !), ils ont perçu une archéologie plus vivante, plus parlante.

Il faut préciser que cette action a été grandement facilitée par l’accueil chaleureux et l’aide logistique de la ville de Tyr, représentée par son maire Hasan Dbouk qui a souhaité suivre en personne le bon déroulement de cette manifestation.

Tout le monde s’est quitté en se promettant de renouveler l’opération dès que possible.villages du roussillon,bélesta,musée,tyr,liban

17/09/2014

Bélesta : Laurent Battist, vigneron et conteur

villages du roussillon, bélesta, laurent batist, la licorneFaire du vin c’est raconter des histoires. Les deux s’inscrivent dans l’art de la transmission. Les nombreux spectateurs, qui se sont déplacés à la Licorne pour cette fin d’après-midi en conte et dégustation, n’ont pas été déçus. C’est un artiste peu connu mais d’élite qui s’est produit ce soir-là, pour leur plus grande satisfaction. Laurent Battist, installé comme vigneron à Cucugnan depuis quelques années. Ses talents de conteur ont été révélés à Maisons, lors de la Nuit des étoiles, où Bruno Schenck lui demandait de déclamer un récit d’Alphonse-Daudet. Comme les gens étaient ravis de la prestation, cela lui a donné l’envie de continuer. « C’était cohérent avec mon passé de comédien à Paris et mon nouveau métier de vigneron car faire du vin, c’est raconter une histoire », indique- t-il. Laurent s’est avéré être un conteur d’exception, tel qu’il en existait au temps passé. Il a subjugué son auditoire. L’après-midi s’est poursuivie autour de la dégustation de bons vins du terroir.

13/09/2014

Bélesta : Nouveaux ateliers pour les scolaires au Château-Musée

villages du roussillon, bélesta, ateliers, chateau musée, martin vivèx, jaume llado, pierre ponsich, villages du roussillon, bélesta, ateliers, chateau musée, martin vivèx, jaume llado, pierre ponsich, L'équipe du musée met en place chaque année de nouveaux ateliers et invite les élèves de l'enseignement primaire à y participer.

Le Château-Musée de Bélesta propose chaque année aux scolaires du département et d'ailleurs, des ateliers en lien avec ses collections permanentes concernant la Préhistoire récente du Roussillon. Mais chaque année aussi, l'équipe du musée met en place un ou plusieurs nouveaux ateliers en relation avec l'exposition temporaire en cours.

Depuis le printemps 2014, l'exposition « De l'art à l'archéologie, l’œuvre du peintre Martin Vivès » met en scène non seulement des toiles et dessins de l'artiste, mais aussi ses travaux archéologiques moins connus du grand public.

En effet, c'est dans le cadre de ses fonctions de conservateur du Musée des Beaux-Arts de Perpignan, le musée H. Rigaud, qu'il a eu l'occasion de fouiller avec Jaume Llado et Pierre Ponsich, un secteur du château royal de Collioure. Ces fouilles ont livré une grande quantité de céramiques médiévales aux décors exubérants. Martin Vivès s'est pris de passion pour ces vases ornés si richement, et c'est en tant qu'enseignant à l'école des Beaux-Arts de Perpignan qu'il a appris à ses étudiants à restituer les formes et les décors peints.

L'équipe d'animateurs du Château-Musée invite les élèves de l'enseignement primaire à suivre les pas de l'artiste à travers de nouveaux ateliers. Il est question de retracer et colorer les décors des plats et autres assiettes et coupes, après une identification des céramiques (datation, provenance, usage, etc.).

Des renseignements supplémentaires peuvent être demandés au 04 68 84 55 55 ou par mail musee.belesta@gmail.com

La vaiselle de la cour des rois de Majorque exposée

villages du roussillon, bélesta, château musée, exposition, vaisselle, rois de majorqueLes céramiques exposées actuellement au Château-Musée de Bélesta sont conservées en général au Musée H. Rigaud de Perpignan. Trouvées dans un dépotoir médiéval du château royal de Collioure, ces assiettes, plats, coupes, bols, illustrent la vaisselle de la table de la cour des rois de Majorque et des occupants suivants. Datées du XIIIè au début du XVè siècle, les céramiques proviennent en grande partie des ateliers de la côte Catalane, où elles étaient produites de manière industrielle. Leurs riches décors aux couleurs vives et aux reflets métallescents, ont été des éléments déterminants pour assurer le succès à l'époque, de cette vaisselle si différente des poteries de cuisine noir ou brun.

Renseignements : Pour les scolaires, ouvert tous les jours d'école sur réservation au tel : 04 68 84 55 55 ou fax : 04 68 84 51 06 ou mail : musee.belesta@gmail.com