25/01/2015

Cérémonie des voeux jeudi en Roussillon Conflent

La cérémonie des vœux de la communauté de communes Roussillon Conflent, aura lieu ce jeudi 29 janvier, à 18h30, à la salle La Catalane, à Ille-sur-Têt. A cette occasion, Robert Olive, député-maire de St-Féliu-d’Amont et président de Roussillon Conflent présentera ses vœux à la population, en présence d’Hermeline Malherbe, présidente du conseil général des Pyrénées-Orientales et de l’ensemble du conseil communautaire.

Vous êtes cordialement invités à assister à la cérémonie qui se clôturera par un buffet mettant à l’honneur les producteurs du territoire.

07/11/2014

Les trésors de Bélesta à Perpignan

Pour la première fois, les vases préhistoriques trouvés dans la grotte de Bélesta-de-la-Frontière, il y a 31 ans, pourront être vus de tous.

villages du roussillon, Belesta, trésors► Trois de ces magnifiques céramiques sont à admirer jusqu’au 13 décembre.

C'est en 1983 que les habitants du village de Bélesta, aidés des spéléologues du Conflent, découvraient dans la grotte, dite la vauna, au fond de plusieurs mètres de boyaux interminables, des squelettes et des poteries. Les archéologues ont déterminé la grande ancienneté du site : le Néolithique. Il y avait 6500 ans que des défunts avaient été déposés à même le sol, et leurs proches leur avaient offert des vases pour leur séjour dans l'au-delà.

Cette découverte d’une sépulture collective aussi ancienne dans le midi de la France, avec un dépôt de poteries - 28 récipients pour une vingtaine d'individus, hommes, femmes et enfants aussi nombreuses, était une première. Suivait en 1992, l’ouverture du Château-Musée pour accueillir entre autre comme il se devait cette extraordinaire trouvaille.

 Un trésor préhistorique

Ces récipients de terre cuite restent encore à ce jour en France, le seul ensemble de céramiques du Néolithique aussi anciennes (- 4500 ans), aussi nombreuses et aussi bien conservées. On trouve des marmites, des gobelets, des sortes de bouteilles, des jattes, bref toute une batterie de vaisselle en terre cuite. Actuellement, une partie de cette collection a pris place dans la très belle exposition à Notre-Dame des Anges à Perpignan. Cette présentation des « Trésors du Patrimoine Catalan -Art, Archives, Archéologie » se propose de montrer à tous les richesses du département. Trois poteries sont exceptionnellement descendues à Perpignan pour être visibles par le plus grand nombre. Les vases se trouvent magnifiés par la belle scénographie du muséographe Joseph Maureso qui, il y a déjà 20 ans, avait aussi recréé au musée de Bélesta la grotte, berceau des poteries !

Un programme de conférences et présentation d’oeuvres est disponible sur culture66.fr

► A voir jusqu'au 13 décembre, à la chapelle Notre-Dame des Anges, 32 rue Maréchal-Foch à Perpignan. Entrée gratuite. Ouvert du mardi au samedi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 15 à 17 h. Rens. au 06 76 10 60 59.

29/07/2014

Cassagnes : Une semaine dédiée à L.-Massé

villages du roussillon,cassagnes,ludovic massé,d'hier et d'aujourd'hui,philippe heurtebize,francis izart,joseph tolza,andré robère,bébé,daniel oms,didier basevantvillages du roussillon,cassagnes,ludovic massé,d'hier et d'aujourd'hui,philippe heurtebize,francis izart,joseph tolza,andré robère,bébé,daniel oms,didier basevantLe public attentif au récit de Claude Massé.

Cassagnes, d’hier et d’aujourd’hui, portée par Philippe Heurtebize, a offert dernièrement, durant toute une semaine, une exposition consacrée au romancier instituteur Ludovic Massé. Bref historique de l’homme et de l’œuvre sous forme de panneaux explicatifs (textes et images) très attractifs, provenant du service départemental des archives du conseil général. Pour marquer l’ouverture de cette exposition, les organisateurs avaient invité Claude Massé, fils de l’écrivain, lui-même auteur de contes et nouvelles mais, surtout connu, comme plasticien, aujourd’hui l’une des têtes de files de la création régionale et au-delà. Avec beaucoup d’émotion, Claude, devant un parterre abondamment féminin, a évoqué la vie littéraire et la vie tout court de son père. Donnant force détails, notamment sur la relation père fils. Claude Massé n’a pas manqué de lire plusieurs belles pages de l’œuvre de son père ainsi qu’une paire de poèmes. Un échange très fructueux devait s’installer ensuite entre Claude Massé et un public très questionneur, parmi lequel figurait le nouveau maire de la commune, Francis Izart, l’écrivain millassois Joseph Tolza, l’éditeur illois André Robèr, le peintre «Bébé», l’animateur et analyste savant Philippe Heurtebize et Daniel Oms, professeur à la retraite, choriste de Didier Basdevant et pour cet après-midi-là présentateur sobre mais souriant.

24/07/2014

Corbère : Inaugurations en série

L’ancienne friche agricole longeant le torrent n'avait jamais connu une telle animation. Les structures accueillant le jardin d’enfants, la mairie ou la médiathèque est ouverte.

Emile Vendrell, Andrée Caron, Pau Hostench, médiathèque, mairie, espace enfants, Joseph Silvestre, maire de Corbère et Robert Olive, député-Maire de Saint-Féliu-d’Amont et président de la communauté de communes Roussillon-Conflent ; Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion ; René Bidal, préfet des Pyrénées Orientales ; Christian Bourquin, président du conseil régional et Hermeline Malherbe, présidente du conseil général.Les élus ont coupé le ruban permettant de découvrir les nouvelles installations.

Sous la houlette d’Emile Vendrell, la municipalité avait décidé la construction d’un «pont », créant le parking attenant le jardin d’enfants et l’aire de loisirs, réunissant également les services de La Poste, de la mairie et de la médiathèque communautaire en un seul lieu accessible à tous.

Plus de trois cents personnes avaient répondu à l’invitation de la mairie pour inaugurer ces trois nouvelles structures, installées au coeur du village. Car c’est cette dernière solution qui a pu être retenue grâce à la volonté d’un homme, l'ancien maire Emile Vendrell, et d’une synergie de l’ensemble des financeurs. Ainsi, après la coupure du ruban encadré par de nombreux élus, le maire Joseph Silvestre a conduit
l’ensemble des invités dans les nouveaux locaux.

Fruit d’une collaboration harmonieuse entre l’intercommunalité communauté de communes Roussillon-Conflent, et l’une de ses communes membres, ce tout nouvel ensemble illustre parfaitement l’opportunité que représente la mutualisation en termes de gestion des ressources et de renforcement de la coopération intercommunale.

Émotion

Séquence émotion au moment de dévoiler le nom de baptême en présence de la femme et du fils de l’ancien maire, sensible et émue à l’annonce du nom d’Emile Vendrell. « C’est pour toutes ces raisons et pour lui assurer notre gratitude que nous avons décidé que cet espace porterait le nom d’Emile Vendrell qui nous a malheureusement quittés cet automne ». Idem pour le jardin d’enfant : « En cours de mandat, nous avons eu la douleur de perdre une de nos conseillères, notre amie Andrée Caron, avisée et volontaire, emportée par la maladie. En son souvenir, cet espace portera son nom ». Et pour finir la culture pour tous à la médiathèque communautaire Pau Hostench du nom « d’un grand monsieur, un grand artiste qui était tombé amoureux de notre village, au point de nous dédier une partie de son oeuvre, dont on peut admirer les tableaux en visitant les locaux. Philosophe et humaniste, disciple de Salvador Dali qu’il a fréquenté à PortLligat, notre médiatèque portera le nom de Pau Hostench ». Un grand jour pour Corbère qui n’a jamais vu autant de personnalités réunies dans la commune.

Les élus présents : Joseph Silvestre, maire de Corbère et Robert Olive, député-Maire de Saint-Féliu-d’Amont et président de la communauté de communes Roussillon-Conflent ; Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion ; René Bidal, préfet des Pyrénées
Orientales ; Christian Bourquin, président du conseil régional et Hermeline Malherbe, présidente du conseil général.Emile Vendrell, Andrée Caron, Pau Hostench, médiathèque, mairie, espace enfants, Joseph Silvestre, maire de Corbère et Robert Olive, député-Maire de Saint-Féliu-d’Amont et président de la communauté de communes Roussillon-Conflent ; Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion ; René Bidal, préfet des Pyrénées Orientales ; Christian Bourquin, président du conseil régional et Hermeline Malherbe, présidente du conseil général.Emile Vendrell, Andrée Caron, Pau Hostench, médiathèque, mairie, espace enfants, Joseph Silvestre, maire de Corbère et Robert Olive, député-Maire de Saint-Féliu-d’Amont et président de la communauté de communes Roussillon-Conflent ; Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion ; René Bidal, préfet des Pyrénées Orientales ; Christian Bourquin, président du conseil régional et Hermeline Malherbe, présidente du conseil général.

09/06/2014

Bélesta - Martin Vivès en son pays: de «l’Art à l’Archéologie»

L’exposition mêle à la fois l’art et l’archéologie à travers l’artiste Martin Vivès. A ne pas manquer.

villages du roussillon, Bélesta, martin vivès, tarek kuteni, jaume lladoJ.-C. Marquet, R. Ferrer, F. Barniol, T. Kuteni, J. Vivès.

L’inauguration de l’exposition De l’Art à l’Archéologie, l’oeuvre de Martin Vivès s’est déroulée au château musée la semaine dernière, en présence des élus locaux et de nombreux habitants du village et des alentours. Le président de l’association qui gère le musée, J.-C. Marquet, a remercié le conseil régional, le conseil général et la DRAC pour leur fidèle soutien par le maintien des subventions. Il n’a pas oublié de préciser le rôle important des réseaux qui aident le musée comme le pays d’art et d’histoire Vallée de la Têt et le pays d’accueil Agly-Verdouble. Quant au maire Frédéric Bourniole, il a insisté sur le maintien indispensable des aides, mais aussi sur la nécessité de trouver une solution durable pour pérenniser le fonctionnement du château musée. Il a rappelé que le musée était source d’emplois.

Fouilles à Collioure

Le directeur du musée Tarek Kuteni a expliqué : « cette année, le musée essaie de capter l’intérêt des publics amateurs d’archéologie, mais aussi d’art ». Faisant suite à la récente exposition des peintures
de Martin Vivès à Saint-Cyprien, cette nouvelle présentation met en lumière une fonction méconnue de
l’artiste. En effet, enseignant aux Beaux-Arts de Perpignan et conservateur du musée Hyacinthe-Rigaud, a créé une section de céramiques médiévales à partir d’un fonds donné par Jaume Llado, alors conservateur du musée de Mataro. Ce dernier a organisé des fouilles au château royal de Collioure, avec Martin Vivès et Pierre Ponsich, et ils ont découvert dans un dépotoir médiéval une très importante collection de céramiques vernissées, (voir ci-après). L’assistance a écouté avec attention Jaume Llado présenter ces vases et raconter comment Martin Vivès s’est pris de passion pour ces belles pièces.
La fille de l’artiste, Jacqueline Vivès a commenté avec passion l’oeuvre de son père, à partir de toiles issues de collections privées. Exposition à admirer jusqu’au mois de décembre.

Château musée de Bélesta, horaires d’été : ouvert tous les jours de 14 h à 19 h. Tél. 04 68 84 55 55 ou belesta.fr

villages du roussillon, Bélesta, martin vivès, tarek kuteni, jaume lladoJaume Llado, expliquant son amitié pour l’artiste.

25/01/2014

Bélesta : R. Morin a présenté ses derniers voeux

villages du roussillon, bélesta, Roger Morin, voeux 2014Plus de 150 personnes avaient fait le déplacement à la salle des fêtes. Comme chaque début d'année, Roger Morin, maire, entouré de son conseil municipal et de nombreux élus, présentait ses vœux aux habitants et leurs familles. « Cette année est une année particulière, car c'est une année d'élections municipales et à ce sujet, je vous annonce que je ne renouvelle pas ma candidature. Après 3 mandats au service de la commune, je raccroche mes crampons ». rappelant historiquement ses trois engagements aux services de la commune, de e 71 à 77 avec Norbert Sally,  puis en 2001 avec Gilbert Bourniole à la tête de la commune, où ils avaient réussis, à force de persévérance, à remonter la commune fortement endettée. Reprenant sa succession en 2007, il avait continué dans la même optique. Il termina son discours en remerciant les employés communautaires « qui s'occupent des enfants à la cantine et en garderie », le personnel communal « toujours à l'écoute de la population », les Présidents d'Associations « qui ont animé le village pendant tout ce temps » et surtout en remerciant les habitants venus nombreux échanger les vœux. Laissant la parole aux institutionnels, ces derniers rappelèrent, de Robert Olive, président de la Communauté de Communes Roussillon Conflent, en passant par Marcel Mateu, représentant le Conseil Général sans oublier Agnès Caragol Frogger représentant le Sénateur et Président de Région, Christian Bourquin. Tous rappelèrent leur attachement à ce village. Reprenant la parole, il invita la population à venir partager ce moment d'échange autour d'un apéritif dînatoire.

Les réalisations: de l'église au Bistrot de Pays

Rappelant aux nombreux ballestrucs, les réalisation effectuées depuis cette date : le toit, le carrelage, le mur, l'électricité de l'église. Le toit de l'école, l'éclairage extérieur du château et de l'église, Mise en esthétique et changement du réseau d'eau potable, route de Caladroy, Assainissement, route de Caramany. Mise en esthétique et changement du réseau d'eau potable et pavage de la rue du Porche, place de l'église, rue du château. Mur de soutènement du chemin de la foun d'amount, création d'une aire camping-car... sans compter les travaux commencés qui seront terminés au cours du 1er semestre 2014. Remplacement du réseau d'eau potable, pavage et mise en esthétique de la rue longue. mise en conformité électrique de l'appartement de la poste. Construction d'un bistrot de pays, dont l'ouverture est prévue début juin. « Tout ces travaux ont étaient- effectués sans toucher au budget communal, grâce aux subventions. J'en profite pour remercier le conseil Général, le conseil Régional, la préfecture, l'État, le Sénateur pour toutes ces aides. Je remercie la communauté de communes Rousssillon Conflent pour la création de la cantine du périscolaire et bientôt d'une mini médiathèque ».

villages du roussillon, bélesta, Roger Morin, voeux 2014Le public à l'écoute du maire, Roger Morin.villages du roussillon, bélesta, Roger Morin, voeux 2014

06/11/2013

Cassagnes : Contes d’Aicí, contes d’ailà au Foyer Rural

villages du roussillon,cassagnes,malika verlaguet,foyer rural,contes d'aici,contes d'ailàLa soirée de jeudi dernier, au foyer rural, a tenu ses promesses. Ce rendez-vous, proposé par La Fédération Départementale des Foyers Ruraux du Roussillon clôturait son festival contes en campagne. 

Avec sa frimousse, ses pommettes, son sourire, sa voix et sa gestuelle, Malika Verlaguet a retroussé ses racines occitanes pour voyager sur les aides des oiseaux et pousser le portillon du jardin des imaginaires où il n’existe pas de frontières. Les yeux remplis de la rondeur du monde, elle  brouille les pistes des origines en « rébiscoulant » des contes populaires (de l’occitan reviscolar : redonner souffle de vie. Elle vous les sert d’une voix rieuse, épicés avec la langue des poètes et des paysans.

Le public s’est laissé toucher du bout des mots par les « Contes d’aicí, contes d’ailà ». Des histoires qui, de par leur couleur, leur force, leur fantaisie, leur poésie, leur message, leur symbole, l'émotion qu'elles transportaient, s’installent au creux des oreilles… pour une durée indéterminée.

Tout au bout du mot il y a l’image, derrière l’image il y a le voyage, au bout du voyage il y a… un ailleurs, ici et maintenant… Cric crac es acabat !villages du roussillon,cassagnes,malika verlaguet,foyer rural,contes d'aici,contes d'ailà