23/06/2013

Rodès : Elisabeth, une nouvelle centenaire au village

villages du roussillon, rodès, élisabeth clauzell, centenaireSes deux filles, sa petite-fille et son arrière petit-fils. PHOTO/© D.R

Depuis le 16 mai, notre village se réjouit de compter une nouvelle centenaire. Elisabeth Clauzell, est née le 16 mai 1913, à Maury. Elle se marie à Rodès, le 26 janvier 1939, avec Jacques Cornet, agriculteur. Elisabeth secondera son mari sur l'exploitation agricole jusqu'à leur retraite. Ceux qui l'ont connue en ce temps-là, gardent d'elle l'image d'une dame active. Il faut croire qu'une santé de fer, une vie simple et discrète, entourée de sa famille l'on aidé à atteindre ce grand âge. Madame le maire, les membres du conseil municipal, les employés, ainsi que tous les Rodésiens souhaitent à Elisabeth de conserver encore longtemps sa bonne santé, son excellente mémoire, et sa remarquable lucidité.

21/06/2013

Rodès : Les échos de la porte Bonica

Un 18-Juin dans la tradition. La cérémonie de la célébration du 73e anniversaire de l'Appel historique du Général de Gaule s'est déroulée devant la stèle du monument aux Morts, en présence de quelques élus et d'une vingtaine de personnes, dont certains se souvenaient d'avoir écouté ce message en 1940. Bravo à Pierre, 14 ans, pour la clarté de son élocution au cours de la lecture du texte national rappelant l'événement. Un apéritif a été offert par la municipalité et a réuni les présents dans une des salles de l'hôtel de ville. Feux de la Saint-Jean. Dimanche 23 juin, diverses animations à partir de 18 h, placa de l'Oliveda (ancienne cave coopérative) avec CorreFocamb Els Diables et Bruixes del Ribéral. Buvette sur place (boissons, et grillades, frites…). Focs de la San Joan. Dimanche 23 juin, plusieurs animations à partir de 18 h, placa de l'Oliveda (ancienne cave coopérative), avec "CorreFocamb Els Diables" et "Bruixes del Ribéral". Buvette sur place (boissons, et grillades, frites).

14/06/2013

Rodès : Visite de l'église de ND de l'Assomption et de l'ermitage de Domanova

villages du roussillon, rodès, ND de l'Assomption, ermitage de Doma, Cadireta, vallée de la TêtLa "cadireta" restaurée de Rodès. PHOTO/© D.R

RODES Dans le cadre de son programme de visites, le Pays d'art et d'histoire "Vallée de la Têt" vous convie à la découverte de l'église ND de l'Assomption de Rodès ainsi que de l'ermitage de Domanova en compagnie d'Alain Sanchez, guide conférencier. L'église Notre-Dame de l'Assomption, dominant le village, conserve un ensemble de retables en bois polychrome des XVIIe et XVIIIe siècles représentatifs du savoir-faire des artisans de cette époque. Le guide présentera la cadireta récemment restaurée dans le cadre de la résidence de Jeunes restaurateurs organisée chaque été par le Pays d'art et d'histoire. Perché au sommet d'une colline dominant la vallée de la Têt, l'ermitage de Domanova, source d'inspiration du poète Francis Catala, illustre la dévotion populaire du Conflent au travers de son retable réalisé par l'atelier Sunyer autour d'une Vierge à l'enfant gothique. Une des salles de cet ensemble abrite une collection d'ex-voto peints sur bois, datés du XVIIIe siècle. Rendez-vous samedi 15 juinà 14 h 30 devant l'église. Tarifs de la visite : 3 euros, tarif réduit 2 euros, gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés de leurs parents. Pour se rendre à Rodès : emprunter la RN 116, le village se situe entre Ille-sur-Têt et Vinça. Pour tout renseignement complémentaire ou demande du programme des visites contacter le Pays d'art et d'histoire "Vallée de la Têt" au 04 68 84 57 95 ou www.valleedelatet.fr

12/06/2013

Calce : Chasse, pêche, nature et du monde

Malgré la petite incertitude qui planait sur les conditions météorologiques, il y avait foule, dimanche , au château de la Fonts pour le premier Salon chasse, pêche, nature.

villagesduroussillon,calce,salon chasse,pêche,nature,philippe soles
Bénédiction des chiens au son des cors avant la chasse à courre, événement phare de ce dimanche. PHOTO/Photos Gérard Maincent

Il faut dire que pour une première fois, cela a été une parfaite réussite ! "Plus de 2 200 personnes au compteur sans compter les personnes venues par les chemins de traverses", concède l'organisateur. La messe de Saint-Hubert avec les cors, la présentation de meutes et d'équipages de chasse à courre, la bénédiction des chiens au son des cors... tout était là pour satisfaire le public grâce à Philippe Soles, l'organisateur, épaulé par plus de cinquante bénévoles. Oui, ils ont fait de cette manifestation un moment magique où la chasse, la pêche, la nature et le terroir étaient mis à l'honneur à travers plus de soixante stands. Des armes aux optiques, des vêtements à la coutellerie, de l'art animalier aux 4 x 4, del'initiation aux différents modes de pêche, à la chasse à courre et à la vénerie sous terre, le tout au son des sonneries des compagnies présentes.

"Pari fermier"

Les animations n'étaient pas en reste avec la démonstration de tir à l'arc ou la sculpture à la tronçonneuse sans oublier les présentations de meutes de chiens courant et chiens d'arrêt, le rallye du Gaillardet, des démonstrations (terrier artificiel). Sans omettre, également les chevaux avec des démonstrations de vénerie de chevaux équestre au cours de la journée. Cette fête n'aurait pas été complète sans ce que l'on peut qualifier du "pari fermier" où les différents producteurs du département se faisaient un plaisir de faire découvrir la gastronomie et les saveurs, avec la mise à l'honneur de produits et vins du terroir. Cette manifestation a rencontré un franc succès, où cette foule de passionnés, de non-initiés, de curieux ou badauds, venus en famille a permis de faire la promotion de plusieurs passions. Baptisée en fin de journée, du haut de l'Olympe, par quelques gouttes, qu'Artémis, fille de Zeus, déesse de la chasse, jetant un regard bienveillant sur cette manifestation et la prenant sous sa protection pour l'avenir, car cette dernière sera reconduite, l'année prochaine, à la même période, comme l'ont confirmé les différents acteurs.

08/06/2013

Calce : Premier salon "Chasse, nature, pêche et terroirs"

C'est une première mais les organisateurs veulent frapper un grand coup demain avec ce salon dédié aux activités "nature".

villages du roussillon,calce,salon,chasse nature pêche et terroirs,philippe soles,rallye du gaillardet,messe saint-hubert,archers,chiensLes organisateurs ont mis les petits plats dans les grands. PHOTO/© D.R

Une solide équipe de passionnés est à l'origine de ce premier salon, entraînée par Philippe Soles, l'instigateur du projet. Ce passionné a plus d'une corde dans sa besace. Il a été enthousiasmé par une manifestation similaire à Saint-Gely du Fesc. L'idée lui a traversé l'esprit de créer, dans le même esprit, une manifestation, regroupant toutes ses passions et quoi de mieux dans le cadre magnifique du Château de Las Fonts à Calce où il habite. Ni une, ni deux, l'idée fait son chemin, les premiers contacts sont pris, la fine équipe de l'ACCA de Calce, est prise de la même frénésie et le bouche à oreilles fera le reste. Aidé par ses compères, ses amis et la Fédération de chasse des P.-O., le projet commence à prendre forme. Un an et demi de préparation, beaucoup de fatigue et de "tracasseries" mais le résultat est là. Dimanche 9 juin, ce sera le grand jour, et quel lancement officiel pour la première, plus de 300 chiens, 60 stands, une messe Saint-Hubert avec les cors, des démonstrations. Il s'y voit déjà, quand vous lui parlez, il voit déjà la scène de la messe avec les cors sur la droite dans la cour du château, il vous parle de la chasse à courre avec leurre au pied du château. Comme au festival de Cannes, vous écoutez ce réalisateur vous parler avec passion de son film. Et quel film.

Tout ce que vous avez voulu savoir

Ce rendez-vous gratuit et ouvert à tous, ravira petits et grands, spécialistes comme non-initiés, par ses volets nature et environnement. A la fois, ludique et convivial, cet événement familial sera ponctué de nombreuses animations et surprises. L'ambition de ce salon est de permettre à des acteurs locaux de faire connaître et reconnaître leurs missions, leurs actions et leur engagement au bénéfice d'un environnement qui leur tient particulièrement à cœur. Ce sera aussi l'occasion, pour les passionnés et le grand public, de trouver tout ce qui est nécessaire à la pratique de leur loisir favori. Des armes aux optiques, des vêtements à la coutellerie, de l'art animalier aux 4 x 4, mais aussi de s'initier aux différents modes de pêche, à la chasse à courre et à la vénerie sous terre, le tout au son des sonneries des compagnies présentes.

Les chiens en vedette

Une fois de plus, les chiens seront en vedette avec, au cours de la journée, des présentations de meutes de chiens courants et chiens d'arrêts, le rallye du Gaillardet, des démonstrations (terrier artificiel). Sans omettre les chevaux avec une démonstration de vénerie de chevaux équestre le matin et l'après-midi. Sans oublier non plus la messe de Saint-Hubert à l'intérieur de la cour du Château (10 h 30) juste avant l'inauguration du salon. Il y en aura pour tous les goûts, et tous les âges. Au-delà des 60 stands d'exposition, chaque demi-heure ou presque sera proposée une nouvelle animation, avec des démonstrations de tir à l'arc (avec les Archers du Roussillon) et sculpture à la tronçonneuse toute la journée sur la partie haute du château, sans oublier l'espace pour les enfants. La fête ne serait pas complète sans ce que l'on peut qualifier de "pari fermier" où les différents producteurs du département se feront un plaisir de vous faire découvrir ou redécouvrir la gastronomie et les saveurs, avec la mise à l'honneur de produits et vins du terroir. Il sera également possible de se restaurer sur place.

03/06/2013

Bélesta : "Dionysades", vingt ans et toujours autant de succès

Les "Dionysades" avaient mis les petits plats dans les grands pour souffler leurs vingt bougies. Le public a été ds plus nombreux à profiter de cette journée de bon goût.

villages du roussillon, bélesta, dyonisades, vignobes et découvertes, sud de france, chateau musée, Les visiteurs ont été nombreux ainsi que ceux à participer au concours. PHOTO/© D.R

Vingt ans déjà que les Dionysades font le bonheur de ses visteurs avec cette année un marché de terroir, des dégustations, une initiation à l'œnologie, un repas, des visuites du patrimoine et des animations musicales. Tout était réuni pour faire de ce dimanche, une journée de fête !

Pas une ride !

"Il y a vingt ans, rappelaient les organisateurs, des élus décidaient de créer une association pour développer et dynamiser le tourisme de terroir dans les vallées de l'Agly et du Verdouble. La 'Dionysade' labellisée 'Vignobles et découvertes ' et ' Sud de France ' a pris de l'ampleur, sa renommée franchissant allègrement les frontières du département". On le devine, le vin étant à l'honneur, le public s'était déplacé en grand nombre afin de profiter du soleil radieux et de la découverte du village au charme indéniable. Marché de pays, visite du château musée de Bélesta, du village et même de la grotte, qui habituellement n'est pas accessible au public. Les enfants n'étaient pas en reste avec de nombreux ateliers et des balades à dos-d'âne. Et comme tout commence et finit toujours en musique, deux groupes de jazz et de cornemuse catalane ont mis l'ambiance toute la journée jusqu'au final avec la remise des prix des "Dionysades". Vingt bougies et pas une ride, vivement l'année prochaine.

Concours des taste-vins à Bélesta

Amateurs (56 participants) : 1er Lucie Perez-Sarda (35 points), 2e Laurent Moinet (34 points), 3e Nathalie Klein (34 points) ; initiés (18 concurrents) : 1er Sandrine Manchon (38 points), 2e Justine Picon (36 points) ; 3e Charlotte Goasguen (35 points). Equipe amateurs : 1re mairie d'Estagel (138 points), 2e Montnègre 1 (125 points), 3e Les Barriques (124 points) ; initiés : CFPPA 2013 (157 points) ; cave : 1re Cellier de Pena (143 points) ; 2e Domaine La Toupie (137 points).