03/02/2015

Vœux: « Soyons les acteurs d’une année utile »

C’est dans une salle comble que le maire Frédéric Bourniole entouré du conseil municipal a adressé ses vœux à l’ensemble de la population.

villages du roussillon,belesta,voeux,maire,frédéric bourniol,roger morin

► Les habitants sont venus en nombre écouter le maire.

C’est dans une salle des fêtes archicomble que Frédéric Bourniole, le maire entouré de son conseil municipal, a adressé ses vœux au village. Après un hommage aux victimes des attentats de Paris, l’assemblée a observé une minute de silence. Voilà déjà 9 mois que la nouvelle équipe municipale est en place. L’occasion pour le maire de dresser un bilan des réalisations de l’année écoulée.

■ Point sur les travaux

Durant les six premiers mois de la mandature, la finalisation des travaux du multiple rural engagés par l’ancienne municipalité : les travaux de la rue longue, la construction d’un cabanon pour stocker l’appareil antigrêle et l’intendance. La remise des tampons d’égout et des bouches à clés sur la RD38, la remise à neuf du monument aux Morts, la réfection totale de la cour de l’école . L’isolation de la mairie, avec la pose de fenêtres et volets roulants, ainsi que le remplacement du plafond du hall et la réfection de la toiture. Les enfants ont semé et entretenu des oeillets d’Inde qui ont ensuite été repiqués autour des arbres de la place. Des jardinières sont venues embellir la façade de la mairie. Des arbres ont également été plantés sur le terrain de loisirs. La mairie a fait l’acquisition d’un utilitaire d’occasion pour les travaux ainsi que d’un ensemble de petits matériels. Le maire a terminé son discours sur une note optimiste « 2015 nous tend les bras. Avec énergie et engagement, soyons tous les acteurs d’une année utile pour donner toutes leurs chances à nos projets. Très belle année à tous ». Mais avant de convier au pot de l’amitié, une partie de l’équipe municipale a décidé de mettre à l’honneur l’ancien maire Roger Morin. Frédéric Bourniole a expliqué : « Roger, lors de ce dernier mandat, nous avons pu apprécier ton abnégation. Tu ne souhaitais pas renouveler ton mandat pour des raisons personnelles. Tu l’as fait sans esprit partisan, animé de la volonté indéfectible de servir l’intérêt général, le bien public, préoccupé du développement de la commune et de la qualité de vie de ses habitants. Lors de tes activités tu as cultivé cet état d’esprit, d’aller toujours vers ton prochain. Alors au nom d’une partie de l’équipe municipale, je te remets l’écharpe tricolore à laquelle tu as fait tant honneur ».

24/11/2014

Le Téléthon approche

Vous souhaitez vous impliquer dans le Téléthon organisé le 30 novembre à Bélesta ? Les organisateurs recherchent des personnes pour confectionner des crêpes et des gâteaux pour le 30 novembre ; des personnes pour tenir les stands jeux et foire-à-tout (un roulement sera effectué sur la journée) . Un stand «foire-à-tout» sera organisé toute la journée : vous avez des objets, meubles, vêtements, jouets en bon état ? Ces objets seront mis en vente au profit du Téléthon. Les invendus pourront être récupérés ou bien seront donnés à une œuvre caritative.

Vous pouvez les apporter à la mairie : mardi 25 de 9 h à 12 h; samedi 29 de 11 h 30 à 13 h. Autres moments sur rendez-vous au 06 76 22 49 50.

Merci de vous faire connaître auprès de la mairie aux heures d’ouverture, par téléphone au 06 76 22 49 50 (Sophie) ou en envoyant un e-mail à : belesta.mailing@gmail.com

15/11/2014

« Le Chant des vignes » prend son envol

Pour un village de 230 habitants, c’est une chance de retrouver un lieu de vie, commerce de proximité. « Le Chant des vignes » a été inauguré.

villages du roussillon,belesta,le chant des vignes,céline et didier boissinotCéline et Didier Boissinot.

« Un endroit chaleureux », « une ambiance conviviale », « un accueil sympathique », voilà ce qu’on pouvait entendre auprès des Bélestanais (Ballestrucs), samedi dernier pour l’inauguration, concernant le bistrot « Le Chant des Vignes », qui a ouvert le 15 juillet. Céline et Didier sont venus s’installer avec leurs enfants, en quittant leur Vendée natale pour les P.-O. « Un coup de cœur », nous confient-ils, « pour la région, le village et ses habitants ».

Bar, épicerie, petite restauration

Le «Chant des vignes » se divise en trois parties : bar, épicerie et petite restauration, l’objectif majeur des gérants étant de consommer local et bio. Côté bistrot, on retrouvera des boissons artisanales et locales.
Dans la partie épicerie à présent bien achalandée, sont présentés des produits bio en vrac, des produits du terroir, une cave à vin et enfin un rayon avec une épicerie conventionnelle.
Une petite restauration est également proposée avec des pizzas à emporter tous les samedis soir, des sandwiches maison (à la demande), et bien sûr du pain frais et des viennoiseries tous les jours.
Céline et Didier ont à cœur que « Le Chant des vignes » soit un lieu d’échanges et de convivialité, tout en apportant l’esprit attendu pour tenir ce centre de vie. Actuellement, un programme d’animations voit le jour avec toutes les deux semaines, des concerts, des projections de photos, des soirées contes, théâtre, concours de belote, rifle, jeux de société…
Pourquoi le « Chant des vignes », direz-vous ? Tout simplement, lors d’une balade en famille dans les vignes aux alentours, les bruissements leur ont rappelés le livre de Pierre Rabhi « le chant de la terre », et le nom fût ainsi trouvé.

Réalisation du projet

On gardera en mémoire le travail d’équipe entre politiques et techniciens. La patience et le professionnalisme de J.-P. Rosetto, l’architecte, le rôle du pays Terres Romanes déterminant à travers Christian Bourquin, son président, et ses techniciens efficaces, la CCI de Prades, pour son étude de faisabilité et son intervention pour les dossiers et demande de subventions portées par Marjolaine Beauvais, très impliquée et l’ancienne municipalité avec Roger Morin et Christophe Hammes.
Sur les subventions, 80% est un chiffre exceptionnel dû à une équipe d’élus se servant de toutes leurs casquettes pour monter ce projet (Christian Bourquin, Ségolène Neuville, Hermeline Malherbe, le préfet). A l’issue de l’inauguration, un apéritif dînatoire préparé par toutes les entreprises du village et des alentours a été servi à la salle des fêtes.villages du roussillon,belesta,le chant des vignes,céline et didier boissinot

Le coût de la construction
352336 € HT de financement, avec le conseil général : 29400 €€, le conseil régional : 50000 €€, la commune de Bélesta : 72871,50 €€, DETR (Dotation d’équipement des territoires ruraux validé par le préfet) : 72531 €€, Fisac (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) : 70467 €€, Feader (Fonds européen agricole pour le développement rural) : 57066,50 €€, coût du bureau de contrôle et maîtrise d’oeuvre: 45000 €€. Ces chiffres sont tous avérés, c’est-à-dire que ce sont des subventions demandées et obtenues, soit 80% du HT.

22/10/2014

Bélesta : La cour d’école rénovée

villages du roussillon,bélesta,école,mairie

► Avant et après travaux, la cour a embelli.

Pour cette nouvelle rentrée scolaire, la cour d’école a été rénovée et sécurisée. Le mur, qui s’écaillait, a été renforcé (joint de pierre et étanchéité) ; les anciennes toilettes constituant un danger de par leur vétusté ont été transformées en un local propre, qui accueillera tous les équipements de l’école (ballons etc.). Le jardin est équipé d’une réserve d’eau de pluie, qui permettra aux enfants de poursuivre leurs activités de jardinage dans l’enceinte de l’école ; une belle table de 4 mètres permettra de goûter à l’extérieur et de poursuivre leurs activités manuelles. Un gazon synthétique a été installé et des protections caoutchoutées autour des pylônes. Bientôt un dallage caoutchouté sera é sur le sol de ciment.