18/08/2014

Cassagnes : Rétrospective du plasticien « Bébé »

villages du roussillon, cassagnes, bébé, plasticienUne des œuvres de l’artiste.

Émergeant de son atelier de Cassagnes, la renaissance d’un homme à travers la création... c’est la raison pour laquelle le peintre Jean-Michel Montagné a fait le choix de présenter ses travaux sous le nom de «Bébé». C’est la toute première fois qu’il expose ses oeuvres, dans sa 70e année, sur l’insistance d’amis et
de collectionneurs.

Création surprenante, envoûtante, dérangeante parfois mais profondément humaniste, partageant et exprimant les souffrances de l’être dans un monde devenu impitoyable. Un travail qui essaie d’interroger la part de l’essentiel qui est en chacun de nous. Des techniques dures, de l’art brut, conceptuel, matiériste,
fouillant sans relâche notre moi intérieur. Collages, matériaux multiples et divers, couleurs éclatées, constructions brutales. Un art qui dérange, qui interroge, qui nous bouscule, nous pousse à la réflexion. Rétrospective à l’Espace des Arts du Boulou du mardi 19 août au vendredi 26 septembre. Vernissage le samedi 23 août à 11 h. Catalogue
numéroté 20 euros.

Contact atelier (ouvert au public) : 6, rue du Canigou, ou 1, Passage de l’Atelier, 66720 Cassagnes. Tél. 06 0786 8299. Courriel : bebe660917@orange.fr

29/07/2014

Cassagnes : Une semaine dédiée à L.-Massé

villages du roussillon,cassagnes,ludovic massé,d'hier et d'aujourd'hui,philippe heurtebize,francis izart,joseph tolza,andré robère,bébé,daniel oms,didier basevantvillages du roussillon,cassagnes,ludovic massé,d'hier et d'aujourd'hui,philippe heurtebize,francis izart,joseph tolza,andré robère,bébé,daniel oms,didier basevantLe public attentif au récit de Claude Massé.

Cassagnes, d’hier et d’aujourd’hui, portée par Philippe Heurtebize, a offert dernièrement, durant toute une semaine, une exposition consacrée au romancier instituteur Ludovic Massé. Bref historique de l’homme et de l’œuvre sous forme de panneaux explicatifs (textes et images) très attractifs, provenant du service départemental des archives du conseil général. Pour marquer l’ouverture de cette exposition, les organisateurs avaient invité Claude Massé, fils de l’écrivain, lui-même auteur de contes et nouvelles mais, surtout connu, comme plasticien, aujourd’hui l’une des têtes de files de la création régionale et au-delà. Avec beaucoup d’émotion, Claude, devant un parterre abondamment féminin, a évoqué la vie littéraire et la vie tout court de son père. Donnant force détails, notamment sur la relation père fils. Claude Massé n’a pas manqué de lire plusieurs belles pages de l’œuvre de son père ainsi qu’une paire de poèmes. Un échange très fructueux devait s’installer ensuite entre Claude Massé et un public très questionneur, parmi lequel figurait le nouveau maire de la commune, Francis Izart, l’écrivain millassois Joseph Tolza, l’éditeur illois André Robèr, le peintre «Bébé», l’animateur et analyste savant Philippe Heurtebize et Daniel Oms, professeur à la retraite, choriste de Didier Basdevant et pour cet après-midi-là présentateur sobre mais souriant.