12/06/2013

Calce : Chasse, pêche, nature et du monde

Malgré la petite incertitude qui planait sur les conditions météorologiques, il y avait foule, dimanche , au château de la Fonts pour le premier Salon chasse, pêche, nature.

villagesduroussillon,calce,salon chasse,pêche,nature,philippe soles
Bénédiction des chiens au son des cors avant la chasse à courre, événement phare de ce dimanche. PHOTO/Photos Gérard Maincent

Il faut dire que pour une première fois, cela a été une parfaite réussite ! "Plus de 2 200 personnes au compteur sans compter les personnes venues par les chemins de traverses", concède l'organisateur. La messe de Saint-Hubert avec les cors, la présentation de meutes et d'équipages de chasse à courre, la bénédiction des chiens au son des cors... tout était là pour satisfaire le public grâce à Philippe Soles, l'organisateur, épaulé par plus de cinquante bénévoles. Oui, ils ont fait de cette manifestation un moment magique où la chasse, la pêche, la nature et le terroir étaient mis à l'honneur à travers plus de soixante stands. Des armes aux optiques, des vêtements à la coutellerie, de l'art animalier aux 4 x 4, del'initiation aux différents modes de pêche, à la chasse à courre et à la vénerie sous terre, le tout au son des sonneries des compagnies présentes.

"Pari fermier"

Les animations n'étaient pas en reste avec la démonstration de tir à l'arc ou la sculpture à la tronçonneuse sans oublier les présentations de meutes de chiens courant et chiens d'arrêt, le rallye du Gaillardet, des démonstrations (terrier artificiel). Sans omettre, également les chevaux avec des démonstrations de vénerie de chevaux équestre au cours de la journée. Cette fête n'aurait pas été complète sans ce que l'on peut qualifier du "pari fermier" où les différents producteurs du département se faisaient un plaisir de faire découvrir la gastronomie et les saveurs, avec la mise à l'honneur de produits et vins du terroir. Cette manifestation a rencontré un franc succès, où cette foule de passionnés, de non-initiés, de curieux ou badauds, venus en famille a permis de faire la promotion de plusieurs passions. Baptisée en fin de journée, du haut de l'Olympe, par quelques gouttes, qu'Artémis, fille de Zeus, déesse de la chasse, jetant un regard bienveillant sur cette manifestation et la prenant sous sa protection pour l'avenir, car cette dernière sera reconduite, l'année prochaine, à la même période, comme l'ont confirmé les différents acteurs.

08/05/2013

Bélesta : Bernard Romain expose à La licorne Orientale

villagesduroussillon, bernard romain, exposition, licorne orientaleBernard Romain et ses œuvres. PHOTO/© D.R

Après avoir présenté avec la Confrérie du grenat de Perpignan et Laurent Fonquernie (président de l'Institut du grenat) sa dernière œuvre "Sant Jordi i el Drac" (lire nos précédentes éditions), Bernard Romain expose à La Licorne Orientale un ensemble exceptionnel de peintures, sculptures et terre cuite. Artiste complet de renommée internationale, il est surtout connu pour sa statue monumentale de l'Europe "Unity in Peace" inaugurée au cœur du quartier européen, centre Erasmus, par la Commission Européenne à Bruxelles. Ses œuvres sont imprégnées de la nature et d'un développement plastique de perceptions spirituelles, symboliques, sensuelles et humaines faisant partie d'un tout cosmique. Elles sont visibles jusqu'au 19 mai (vernissage cocktail le 11 mai) à La Licorne Orientale, 7, rue du Château à Bélesta.

18/02/2013

Calce : Le marché aux truffes victime de son succès

villagesduroussillon,calce,marché aux truffesPortefeuilles en main, agglutinés contre les stands, ils attendent l'heure fatidique. À 11 h, 2,370 kilos de truffes ont été mis en vente. Et les amateurs de la région même de Catalogne sud ont bien l'intention d'avoir leur part du gâteau. PHOTO/Photos G. M.

Une légère odeur de fromage flotte dans l'air. Mêlée à un doux parfum de champignon. Sur les étals, la face intérieure des truffes coupées ressemble à de l'or. Soudain, Paul Schramm, maire et Elie Puigmal, conseiller général, sonnent le coup d'envoi tant attendu.

C'est parti pour la course aux truffes : il est 11 h

Comme des abeilles autour d'une ruche, les acheteurs s'agitent autour des balances électroniques et des quelques paniers contenant de petites formes noires. Les ventes s'enchaînent. Les échanges de billets contre des sachets en papier vont très vite. Comme dans un tour de magie. C'est presque la guerre entre les acheteurs. La guerre pour savoir qui est arrivé le premier. "Ça fait un moment que je suis là", se plaint une femme, en élevant la voix. En à peine dix minutes, une grande partie des truffes est vendue. "On aurait dû les mettre beaucoup plus chères", plaisante un trufficulteur. "Vous allez en ravoir ?", demande un acheteur. "Peut-être". Béatrice et Fabienne repartent ravies d'avoir décroché le gros lot. "Ce n'est pas excessif. On en a pour 9,60 les trois petites truffes". Sur le stand d'à côté, la vendeuse pose ses ultimes munitions : 21 grammes de truffes. 22 € selon la balance. "Il n'y en a plus ?", s'inquiète un acheteur. "Non, ça y est. C'est terminé", lâche le trufficulteur, comme un couperet.

11 h 13 : les dernières truffes sont parties

Les trois kilos apportés par les producteurs ont été vendus en moins d'un quart d'heure. Peut-être en raison de la saison "exécrable", selon André Porteils, président du syndicat des trufficulteurs catalans. Toujours est-il, que dimanche, dans la foule, il était bien difficile de capter le subtil fumet des produits. La faible récolte avait du mal à mettre les sens en émoi, ensevelie sous les linges, attendant que le lancement officiel pour subir les assauts des marchands, des badauds et des appareils photos. De toute façon, la truffe reste un élément de notre culture et de notre patrimoine. Faute de truffes, les chaland se sont rabattus, avec délice, les papilles en alerte, sur le marché aux produits du terroir et saveurs du Pays catalan : huile d'olive, fromages, charcuterie, foie gras, miel, jus de fruits, boulangerie, vins, etc. Un marché gourmand aux saveurs d'ici dont on se souvient. Tout est réuni dans le cadre du magnifique Château de Las Fonts, ce qui contribue à la notoriété de ce marché de terroir. Un savoir-faire et une réputation qui va crescendo d'année en année.villagesduroussillon,calce,marché aux truffesvillagesduroussillon,calce,marché aux truffesvillagesduroussillon,calce,marché aux truffes

Il est 11 h: Paul Schramm, maire et Elie Puigmal, conseiller général, sonnet le coup d'envoi. A 11 h 13 les  2,370 kilos de truffes ont été vendus

07/01/2013

Belle sculpture de Noël

villagesduroussillon, caladroy, philippe bottolier, berger de noël, sculpture, La sculpture devant l'église le jour de Noël. PHOTO/© D.R

Durant les festivités de Noël, le sculpteur à la tronçonneuse Philippe Bottolier, installé au château de Caladroy, a réalisé une magnifique sculpture, "le berger de Noël". S'inspirant de nos vieilles traditions, il a façonné durant deux jours un berger et son beau bélier. Jadis, un propriétaire d'un troupeau ovin anglois était désigné et éduquait le plus beau bélier de son troupeau afin que ce dernier apprenne à faire la génuflexion qu'il devait accomplir le soir de Noël durant la messe de minuit devant l'Enfant Jésus de la Crèche. Cette belle tradition, qui avait lieu également dans de nombreuses localités du département, a disparu aux Angles à l'entre-deux-guerres et avec cette sculpture c'est un pan de notre culture et patrimoine qui resurgit dans l'esprit de nos anciens. Elle a trouvé place durant la nuit et le jour de Noël devant l'église puis a été retirée afin de recevoir les traitements de conservation adéquats dans les hangars des services communaux. Elle trouvera place dans le village au printemps prochain.

18/11/2011

Saint-Michel-de-Llotes : Soirée châtaignes grillées

Demain à partir de 19 h 30, à la salle des fêtes, soirée châtaignes grillées au feu de bois et vin primeur suivie d'un concours de belote à 20 h 30 avec de nombreux lots (jambons, barquettes de viande).

22/09/2011

Calce : Carnet de deuil

Le doyen de nos maires nous a quittés à l'âge de 88 ans. Les obsèques de Julien Sol ont eu lieu dernièrement au village.

 Julien Sol était né dans la commune le 27 mars 1923. Il fit jeunesse dans son village natal. Puis en 1947, il épouse Josette Puigségur qui fut la femme de sa vie. De cette union sont nés deux enfants. Francis né en 1948. Puis il partit dans la gendarmerie, et avec son épouse Josette en Algérie en 1958, où est née sa fille Dominique en 1962. Il revint en France et est muté à la gendarmerie du Boulou où il passe cinq ans. Puis il part à la Brigade de recherche de Perpignan. Après une brillante carrière, au parcours exemplaire, à la retraite, il revint s'installer au village et fut maire de 1983 à 1995. Il était aimé de tous les gens du village car c'est un homme de coeur, attentif à tous les problèmes que peuvent rencontrer les habitants. Il fait tout pour que la paix règne.

A sa grande joie il était grand-père de trois garçons et puis arrière-grand-père de quatre petits-enfants qu'il chérissait.

Il était membre de l'Amicale de gendarmerie de Perpignan et des Anciens combattants du Soler et des médailles militaires. Tous étaient présents à ses obsèques et avaient tenu à lui rendre un dernier hommage. Une foule nombreuse de parents et amis l'a accompagné à sa dernière demeure. A son épouse, à ses enfants, arrières petits enfants nous présentons nos sincères condoléances. M. Sol laissera au village un grand souvenir d'homme de paix et de générosité.

10/08/2011

Calce : Concert

villagesduroussillon, calce, concertJeudi concert avec "Electric Octopus orchestra" à 21 h 30 au bistrot du pays "Le Presbytère" soirée tapas.